L’obusier de 155 court modèle 1881 sur affût de siège et place

L’obusier de 155C modèle 1881 est une pièce d’artillerie lourde développée par le colonel de Bange monté sur un affût à col de cygne appelé aussi affût de siège et place. Ce montage permet à cette bouche à feu d’être utilisée par les régiments d’artillerie à pied pour atteindre les obstacles résistants que l’ennemi pourrait aménager.

 

Propriétés de l’obusier de 155C sur affût de siège

L’obusier de 155 court remplace avantageusement le canon de 155 long dans toutes les circonstances où il est nécessaire de tirer aux distances moyennes sous de grands angles de projection. La justesse de cette pièce aux vitesses de 300 et de 200 m/s est bonne jusqu’aux distances respectives de 3500 et 2500 mètres.

La mobilité de cette bouche à feu est assez faible.

 

Emploi et rôle dans la défense des places fortes

Les obusiers de 155 court sur affût de siège prendront une part très active dans la lutte d’artillerie. Ils seront placés dans les fortifications avant 1885 sur les plateformes de tir de la rue des remparts ou sous casemates à tir indirect. Mais, depuis la crise de l’obus torpille, on les sort des ouvrages pour les placer dans des batteries d’artillerie dérobées aux yeux de l’ennemi. Ces bouches à feu pourront diriger leurs tirs contre toute batterie de l’assiégeant sur laquelle on peut observer les résultats du tir , un feu extrêmement efficace. Ces pièces doivent éviter d’entrer en lutte par tir direct avec les batteries les mieux armées de l’assiégeant.

Les obusiers de 155 court sur affût de siège sont réservés aux places de première catégorie qui doivent résister à de puissants moyens d’attaque. Ils serviront à armer les fronts les plus menacés.

Ces bouches à feu feront partie, les unes, de l’armement disponible en vue de renforcer une ligne de défense menacée d’une attaque régulière, les autres, de l’armement de mobilisation dans les zones particulièrement exposées.

Les obusiers de 155 court pourront également faire partie de l’armement des forts d’arrêt, lorsque la configuration du terrain environnant sera de nature à nécessiter leur emploi. En 1914, cette pièce d’artillerie sera produite à 237 exemplaires.

La bouche à feu de l’obusier de 155C modèle 1881 sera montée sur l’affut de l’obusier modèle 1881/19121, dans la tourelle de 155C type Montluçon et sur certains affûts-truck sur voie de 60.

1 L’obusier de 155C modèle 1881/1912 possède approximativement les mêmes caractéristiques que l’obusier de 155C modèle 1881 sauf qu’il est monté une plateforme de tir en bois transportable.

 

 

L'obusier de 155 court modèle 1890 sur affût plateforme

L’obusier de 155 court modèle 1890 possède la même bouche à feu que l’obusier de 155C modèle 1890 et des propriétés similaires, sauf qu’il est monté sur un affût plateforme équipé d’un frein à recul court qui replace la pièce après son tir, ce qui permet d’utiliser cette pièce sans aménager de plate-forme de tir.

Cette pièce d’artillerie produite en 1914 à 134 exemplaires est surtout utilisée par les régiments d’artillerie lourde de campagne en dehors des places fortes et par quelques régiments d’artillerie à pied des places fortes de première catégorie pour renforcer très rapidement un secteur .

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Obusier de 155C sur affût plateforme modèle 1890 au musée de l’artillerie à Bruxelles. Cliché Luc Malchair

· Accueil

· Le Système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les différents types de fortifications

· Les forts de 1870 à 1885

· La crise de l’obus Torpille

· Les forts de 1885 à 1914

· Les forts de 1914 à 1918

· Les différents éléments qui composent un fort

· Les différents éléments extérieur aux forts

· L’artillerie de 1874 à 1914

· Les mitrailleuses

Les canons à balles

Les canons revolver de 40

Les canons revolver

de 37 et 47 mm

La mitrailleuse Gattling

La mitrailleuse Hotchkiss

La mitrailleuses Saint-Etienne

· Les pièces d’artillerie terrestre

· Les pièces d’artillerie côtière

Les mortiers lisses

Les canons de 4

Les canons de 5

Les canons de 7

Les canons de 12

Les canons Hotchkiss de 47

Les canons de 65 TR

Les canons de 75

Les canons de 80

Les canons de 90

Les canons de 95

Les canons de 100 TR

Les canons de 105

Les canons de 120 L

L’obusier de 120 C

Les canons de 138

Les canons de 155 L

Les obusiers de 155 C

Les obusiers de 155 C Rimailho

Les canons de 19 C

L’obusier de 22 de côte

Les mortiers de 220

Les canons de 24C et 240G

Les mortiers de 270

Les canons de 27C et 274G

Les mortiers de 30 C

Les canons de 32 C

Les canons anti-aériens

Les affuts-trucs

· Cuirassements et Casemates

· Les casemates d’artillerie cuirassées

· Les tourelles tournantes

· Les tourelles à éclipses

· Les casemates d’artillerie

· Les observatoires

· La cloche Pamart

· Les forts de France

· L’armée Française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

Obusier de 155C sur affût plateforme modèle 1890 au musée de l’artillerie à Bruxelles. Cliché Luc Malchair

Obusier de 155C sur affût plateforme modèle 1890 au musée de l’artillerie à Bruxelles. Cliché VAUBOURG Julie

L’obusier de 155 court modèle 1881 de Bange et l’obusier de 155 court modèle 1890 Baquet

Obusier de 155C sur affût plateforme modèle 1890 au musée de l’artillerie à Bruxelles. Cliché VAUBOURG Julie

Obusier de 155C sur affût plateforme modèle 1890 dans une batterie d’artillerie lourde de campagne. Collection Lionel PRACHT

Obusier de 155C sur affût plateforme modèle 1890 à Bourges.

Collection Lionel PRACHT

Obusier de 155C sur affût de siège à col de cygne à Nice.

Collection Lionel PRACHT

Obusier de 155C sur affût de siège à col de cygne.

Collection Lionel PRACHT

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Caractéristiques de la bouche à feu des obusiers de 155 C

Canon de 155 C de siège sur affût col de signe

 Canon de 155 C sur plate forme Baquet

Date du modèle …………………...…………………….………………………………………………………...…

Pièce ………………………………………………………………………………………………………………….

Diamètre de l’âme entre les cloisons (calibre) ...…………………………………………………………...……

au fond des rayures ……………………………………………………………………………………..

de la chambre à poudre ……………………………………………………………………………..…

du logement de la vis au fond des filets ………………………………………………………………

Diamètre extérieur au premier renfort ……………………………………………………………………………

de la partie cylindrique du tube sous le frettage …………………………………………………….

minimum à la volée ………………………………………………………………………………….….

Tourillons diamètre …………………………………………………………………………………………………

 longueur …………………………………………………………………………………………………

 distance de l’axe à la tranche de la culasse …………………………………………………………

 à l’axe de la pièce …………………………………………………………………

Ecartement des embases …………………………………………………………………………………………

Ligne de mire  longueur …………………………………………………………………………………………..

distance à l’axe de la pièce horizontale …………………..………………………………...…

 verticale ……………………………………………...…………

Culasse …………………..……………………………………………………………………………………..….

Vis de culasse longueur du corps …………………………………………………………………………..…..

de la partie filetée ……………………………………………………………..……..

 diamètre au fond des filets ………………………………………………………………..……

sur les filets ……………………………………………………………………..…….

Poids complet du mécanisme de culasse avec étoupille à friction ..………………………………………...

Mécanisme de mise à feu des pièces ……………………..…………………………………………………...

Diamètre de la lumière ………………………………………………………………………………………..….

Longueur de la bouche à feu seule …………………………………………………………………………..…

 de la chambre à poudre ……………………………………………………………………………...

 totale des chambres des projectiles et des cônes de raccordement …………………………...

 de la partie rayée ………………………………………………………………………………..……

 de l’emplacement réservé à la gargousse l’obus en place ………………………………………

 d’âme ………………………………………………………………………………………………..…

Hauteur du champignon de la tête mobile ……………………………...……………………………………..

Capacité offerte au gaz l’obus en place ……………………………………………………………………….

Poids de la bouche à feu ………………………………………………………………………………………..

Rayures nombre…………………………………………………………………………………………………..

 inclinaison initiale ………………....…………………………………………………………………...

 finale ……………………………………………………………………………………….

pas final en calibre ……………………………………………………………………………………..

Longueur totale du frettage au 1er rang ……………………………………………………………………….

 au 2ème rang frette de culasse ..………………………………………………

 totale de la partie frettée ……………………………………………………………………………..

Longueur de l’écouvillon long …………………………………………………………………………………...

Prépondérance à la tranche de la culasse …………………………………………………………………….

Composition de la bouche à feu ………………………………………………………………………………..

Prix approximatif de la bouche à feu avec mécanisme sans affût ..………………………………………...

1881

Obusier de 155 court

155 mm

157 mm

160 mm

182,5 mm

335 mm

251 mm

222 mm

140 mm

160 mm

900 mm

0

323 mm

1160 mm

170 mm

132 mm

à vis système de Bange

237 mm

146,5 mm

169,4 mm

181,9 mm

68 kg

étoupille à friction

 

2,4 m

250 mm

40 mm

1,876 m

149 mm

2,115 m

35 mm

 

1130 kg

48 à gauche progressives

 

25,58

2,350 m

0,160 m

2,4 m

3,39 m

 

acier

7300 Fr or

1890

Obusier de 155 court

155 mm

157 mm

160 mm

182,5 mm

335 mm

251 mm

222 mm

140 mm

160 mm

900 mm

0

323 mm

1160 mm

170 mm

132 mm

à vis système de Bange

237 mm

146,5 mm

169,4 mm

181,9 mm

68 kg

étoupille à friction

 

2,4 m

250 mm

40 mm

1,876 m

149 mm

2,115 m

35 mm

 

1130 kg

48 à gauche progressives

 

25,58

2,350 m

0,160 m

2,4 m

3,39 m

 

acier

7300 Fr or

Caractéristiques des affûts et de la plate-forme du mortier de 220 modèle 1881 

Canon de 155 C de siège sur affût col de signe

 Canon de 155 C sur plate forme Baquet

Poids

de l’affût de siège et place (SP) avec roues pour le transport ……….……..

  sans roue ………………………………….

total de la bouche à feu et de l’affût de siège avec roues pour le transport

     sans roue …………………...

 

de l’affût plate-forme sans roue.. ...…………………………………………….

total de la bouche à feu et de l’affût plateforme sans roue .………………...

 

1460 kg

1125 kg

2490 kg

2155 kg

 

 

 

 

 

1985 kg

3315 kg

Voie de la voiture

 

Longueur de l’essieu

sans roue pour le transport…………………………………………………..….

sur roues…………………………………………………………………………..

de l’affût de siège (SP)…………………………………………………………..

de l’affût plateforme………………………………………………………………

0,78 m

1,50 m

1,966 m

NC

NC

 

NC

Longueur totale de la pièce de la bouche

à l’extrémité de la crosse  de l’affût de siège avec fausse flèche…………..

 sans fausse flèche…………..

à l’extrémité de la crosse  plateforme………………………………………….

5,13 m

3,78 m

 

 

NC

Distance du devant des roues

à l’extrémité de la crosse de l’affût de siège sans fausse flèche ……………

à l’extrémité de la crosse de l’affût plateforme ………………………………..

2,75 m

 

NC

Plateformes de tir

pour affût de siège longueur dans le sens du tir de la plateforme mle 1882

poids de la plateforme mle 1882 ………………………...

aucune plateforme à aménager pour l’obusier de 155c Baquet …………….

5,3 m

4514 kg

 

 

Aucune

Frein hydraulique……………………………………………………………………………………………….……

aucun

l’affût est équipé de son frein hydraulique

Hauteur sous casemate nécessaire pour

l’affût de siège (SP) ...…………………………………………………………….

l’affût plateforme ………………………………………………………………….

2,45 m

 

Impossible

Hauteur de Genouillère pour l’angle 0° pour

 

Hauteur de l’axe des tourillons au dessus du sol

l’affût de siège (SP) ……………………………………………………………….

l’affût plateforme …………………………………………………………………..

 

de l’affût de siège (SP) ……………………………………………..……………

de l’affût plateforme ……………………………..……………………………….

1,05 m

 

 

1,12 m

 

NC

 

 

NC

Champ vertical de tir de

l’affût de siège (SP) ………………………………………………………………

l’affût plateforme ………………………………………………………………….

+60° -17°

 

+65° -5°

Champ horizontal de tir de

l’affût de siège (SP) avec repères installés sur la plateforme ………………..

l’affût plateforme ……………………………………………………………………

56°

 

16°

Cadence de tir ………………………………………………………………………………………………………..

Portée de tir maximale de la bouche à feu sur l’affût de siège ……….…………………………………………

Portée de tir maximale de la bouche à feu sur l’affût plateforme ……………………………………………….

1 coup pour 2 minutes

6800 m

1,5 coups/minute

 

6300 m

Munitions et gargousses des obusiers de 155 C

Poids de la charge de la gargousse mini et maxi dans un sachet en serge ou en toile amiantine .………..

Vitesse initiale à la charge de plein fouet  ………………………………………………………………………...

0,6 kg à 2,8 kg  de poudre C1

303 m/s

Obus ordinaires

 

 

 

 

Obus allongés mle 1890

Poids de l’obus chargé avec fusée……………………………………………….

Poids de la charge intérieure   en poudre à canon ou poudre MC……………

en mélinite………………………………………

Nature de la fusée………………………………………………………………….

 

Poids de l’obus chargé avec fusée ……………………………………………….

Poids de la charge intérieure en mélinite ………………………………………

Nature de la fusée ………………………………………………………………….

40 kg

1,4 kg

2,1 kg

percutante SM 30 mm

 

43 kg

10,325 kg

percutante 22 mm

Obus de rupture

Poids de l’obus……………………………………………………………………..

Aucun

Obus à balles

Poids de l’obus chargé avec fusée……………………………………………….

Poids de la charge intérieure en poudre à canon ou poudre .……………….

Nombre de balles……...……………………………………………………………

Poids et nature des balles………………...……………………………………….

Nature de la fusée…………………...……………………………………………..

40,59 kg

0,45 kg

270

26,1g de plomb durci

double effet de 40 mm 

Obus à mitraille

Poids de l’obus chargé avec fusée ……………………………………..………..

Poids de la charge intérieure en poudre à canon ou poudre MC ………..….

Nombre de rondelles ..……………………………………………..………………

Nombre de balles …………………………………………..………………………

Poids et nature des balles ……………………..………………………………….

Nature de la fusée ……………………………..…………………………………..

40,5 kg

0,55 kg

12 pouvant se fragmenter en 24 morceaux (188 éclats)

416

25g de plomb durci

double effet de 30 mm 

Obus de 4 ½ calibres

Poids de l’obus chargé avec fusée ……………………………………………….

Poids de la charge intérieure en mélinite ………………………………….…….

43,7 kg

12 kg

Boites à mitraille

Poids de la boite….....………………………………………………………………

Nombre de balles……………………………………………………………………

Poids et nature des balles………………………………………………………….

39,6 kg

429

65g de plomb durci

Projectiles incendiaires

Nombre des cylindres ……………………………………………………………..

Charge intérieure …………………………………………………………………..

30

0,8 MC 30

Divers éléments des obusiers de 155 C 

Poids de l’avant-train sans coffre ……………………………………………………………………………………

Poids de la collection aux armements et assortiments ……………………………………………………………

Poids de la caisse aux armements vide …………………………………………………………………………….

 chargée ………………………………………………………………………..

Caisse à gargousses poids à vide …………………………………………………………………………………..

 poids chargée ………………………………………………………………………………..

 chargement …………………………………………………………………………………..

Poids d’un panier en rotin ( 1 pour 2 projectiles) ……………………………………………………………...…..

554 kg

286 kg

44 kg

83 kg

54 kg

216 kg

18 gargousses

2,6 kg