Sortie avec les membres de l’association 2019

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions Légales

9 et 10 novembre 2019

Sortie Belfort et Rideau de la Haute Moselle

C'est une troupe très motivée qui s'est lancée à l'assaut de quatre  forts, armée de Canons et autres Nikons….. 

Intérêt historique et bonne humeur ont été comme à l'habitude présents.

 

FORT DES BASSES PERCHES

Petit fort de la ceinture de Belfort, propriété de la Ville de Danjoutin, il trône sur un site fortifié historique d'avant 1870 ( date où il a joué un rôle très important dans la défense de la Place ).

Il vient d'avoir la chance d'être l'un des lauréats de la Mission Stéphane Bern.

Joli fort première manière, idéal pour une visite de découverte.

Une caractéristique particulière, la présence d'un coffre double de contrescarpe, très rare dans la version en maçonnerie de règle dans les années 1870. Façade en mauvais état :

Car malheureusement les pierres en calcaire de ce fort se sont avérées gélives, et des travaux de restauration ( et même peut-on dire de reconstruction - bien conforme -) ont dû être réalisés et sont encore prévus.

Un témoin de la présence allemande en 1940 avec une profonde gravure sur une tablette du mur d'escarpe : svastika et profil du führer….

 

FORT DE GIROMAGNY  

Gros fort d'arrêt du Rideau de la Haute Moselle, il est construit en grès des Vosges, ce qui lui donne une beauté et une classe indéniable ( en particulier la petite cour octogonale ).

Mais ce matériau semble avoir une durabilité, une résistance au gel, inférieures à d'autres, d'où maintenant une course de vitesse entre dégradations et restaurations.

Nous avons pu nous risquer dans des galeries dont les pierres des voûtes sont délitées au point de laisser apparaitre dans leurs joints le goudron de la couche d'étanchéité, et même par endroit le remblai lui-même….

Privilège rare, Giromagny est l'un de trois seuls forts ayant été équipés de deux tourelles Mougin en fonte dure ( les deux premières construites, malheureusement détruites par l'occupant ). Mais les magnifiques structures des étages inférieurs ont pu être préservées et nous avons profité du soleil jouant sur leurs harmonieuses courbes de maçonnerie.   

Une caponnière ( avec visière de protection, caractéristiques de ce fort ) a été rééquipée de son armement ( reproduction d'un canon de 12 culasse ).

Très beaux magasins et abris sous roc.

Ce fort est très bien sécurisé et aménagé pour les visites et autres activités ( grand succès des soirées Halloween ). Dommage que les nazis en retraite aient cru bon de faire gratuitement sauter son entrée...

Nous avons bénéficié d'une visite détaillée royale ( et du meilleur piquenique, il y avait même des croque-monsieurs ), merci !

 

FORT apprécié le samedi soir, la Marina ( mais qui a mis du somnifère dans la Pizza de Lucas ? ).

 

FORT DU PARMONT

Fort première manière du Rideau de Haute Moselle, dominant Remiremont, construit en solide granite.

Il a bénéficié depuis 15 ans des soins attentifs d'une équipe compétente : le résultat est là.

 - Un premier régal à l'entrée avec le pont roulant escamotable latéralement (le seul opérationnel ), manœuvré pour nous ( et même par Lucas ).

 - Le plaisir d'un fort "meublé" avec chambres de troupe d'officier et du gouverneur.

 - Un four à pain opérationnel.

 - Un poste optique rééquipé ( copie conforme ).

 - Un musée avec un remarquable ensemble de tubes d'artillerie de différents calibres.

 - Très beaux magasins sous roc.

 - Une tourelle Mougin en fonte dure hélas détruite ferraillée.

 - Les restes d'une des quatre casemates Mougin en fer laminé détruite par l'occupant.

 - Très beau surplomb de Remiremont et alentours. 

 

FORT DE CHATEAU LAMBERT

Curieusement construit en périphérie d'un massif rocheux, ce fort d'arrêt du Rideau de la Haute Moselle, dominant Le Thillot, n'a pas eu la même chance que le Parmont : vendu à un particulier il y a 18 ans, il n'a bénéficié d'aucun entretien jusqu'à sa reprise il y a 4 ans par un nouveau propriétaire, et était en fort mauvais état malgré une construction en granite.

Mais, depuis, les réfections se font rapidement, selon un modèle original : pas de longue recherche de financement public, mais financement par les bénéfices d'une société exploitant le fort entre autre par des activités de soft-ball et autres. Cela permet de renverser le cours des choses avec, entre autre, la reprise des maçonneries le nécessitant ( la mise en sécurité pour les visites étant mises en seconde urgence ).

Cette conception différente, bien que respectueuse du site, s'attache moins à la reconstitution rigoureuse qu'à sa survie, qu'il doit générer par lui-même ( par exemple, un pont béton, plus résistant, est préféré à une remise en fonction du pont à effacement latéral, qui a été néanmoins conservé en l'état ).

Ce fort est encore dans son jus, c'est un charme et une ambiance particulière, renforcés par le peu de place disponible, tout semble un peu "tassé".

Il comporte un joyau, la seule survivante des quatre casemate Mougin en fer laminé : vaut le voyage, comme on dit ( et mériterait certainement un classement de protection ).

Très beaux magasins à poudre sous roc.

 

Claude DELACOTE

12/12/2019

Le fort des Basses Perches. © VAUBOURG Cédric

Les membres au fort de Giromagny. © VAUBOURG Cédric

La vue sur la cour du fort du Parmont. © VAUBOURG Cédric

Le groupe devant le fort de Château Lambert. © VAUBOURG Cédric

Repas le samedi midi à Giromagny. © VAUBOURG Cédric