La batterie Est-haute du fort de Roppe et sa tourelle de 75 extérieure

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Maubeuge

Secteur Maubeuge - Verdun

La place de Reims

La place de Laon

La place de la Fère

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

La place de Langres

La trouée de Charmes

La place d’Epinal

La Haute Moselle

La place de Belfort

Le fort de Giromagny

Le fort du Mont Rudolphe

Le fort de Roppe

L’abri caverne de Roppe

La batterie cuirassée de 155R

La tourelle de 75 extérieure

L’enveloppe du centre de résistance

Le secteur de Roppe

L’ouvrage de Denney

Le secteur de Bessoncourt

Le fort de Bessoncourt

Le fort des Hautes Perches

Le fort des Basses Perches

Secteur Hautes Perches-Meroux

Le réduit du Bosmont

Le magasin du Bosmont

Le fort de Chèvremont

Le fort du Vézélois

L’ouvrage de Meroux

L’ouvrage des Fougerais

Le secteur des Fougerais

Le fort du Bois d’Oye

Le secteur du Bois d’Oye

L’ouvrage de la Verpillère

L’ouvrage du Haut du Bois

Le fort Lachaux

Le fort du Mont Vaudois

Le secteur du Mont-Vaudois

L’ouvrage de la Côte d’Essert

Le fort du Salbert

L’ouvrage du Monceau

Secteur Bois d’Oye - Monceau

Château de Belfort

Fort de la Miotte

Fort des Barres

Fort de Bellevue

Fort de la Justice

Les casernes

Divers

La trouée de Belfort

La place de Besançon

La place de Dijon

Pontarlier - rideau du Jura

La place d’Albertville

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mise à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

La batterie Est-haut du fort de Roppe se situe à l’Est du fort à 515 mètres d’altitude. Elle se compose d’une batterie cuirassée ayant un casernement de 115 places, plusieurs citernes, une cuisine avec son magasin aux vivres et un armement placé sous une tourelle de 75 R 05. Cette tourelle possédait un important champ de tir qui lui permettait de défendre un secteur allant de Giromagny au Bromont , de flanquer la route de Colmar ou le fort de Bessoncourt. La tourelle était prête à tirer le 14/04/1908.

Cette batterie cuirassée aurait du être électrifiée et reliée par une galerie de liaison souterraine d’environ 100 mètres de long avec la batterie cuirassée pour deux tourelles de 155R07 qui n’a pas été terminée.

Pendant la Première Guerre Mondiale, suite à la bataille de Verdun en 1916, la batterie sera reliée avec le fort par une galerie de mine appelée galerie de 17. Cette galerie sera bétonnée pendant l’entre deux guerres pour ne pas fragiliser la superstructure de l’ouvrage.

En juin 1940, la tourelle connaitra son baptême du feu du 17 juin jusqu'à la réédition du fort le 21 juin 1940. Puis, elle sera complètement ferraillée, comme le fort, vers 1943-1944, sous l’organisation Todt.

Aujourd’hui, cette batterie appartient toujours à l’armée, son accès est interdit.

La tourelle de 75 éclipsée de la batterie Est-haute le 18 février 1917 .

© BDIC  Fonds des Albums Valois - Territoire de Belfort

La tourelle de 75 en batterie de la batterie Est-haute pendant l’entre-deux-guerres .

© Pierre RICHARD

Les entrées de la batterie cuirassée Est-haute.  © VAUBOURG Cédric

Le puits de la tourelle de 75.  © VAUBOURG Cédric

Rectangle à coins arrondis: Le centre de résistance
Rectangle à coins arrondis: Retour au fort
Rectangle à coins arrondis: Haut de page