Pour éviter l’installation d’observatoires cuirassés qui sont très coûteux, on installe sur les remparts des guérites blindées. Elles servent à abriter des balles, de la mitraille et des projections de rocailles, les sentinelles qui observent les lignes ennemies pour prévenir l’infanterie de rempart de la préparation d’un assaut ennemi après un bombardement.

En 1902, un premier modèle est mis au point, mais seul 3 exemplaires seront produits, ils seront installés au fort Saint-Michel à Toul.

Il faut attendre le 15 juin 1905 pour que les deux types les plus répandus soient mis au point, ils seront installés dans les ouvrages après 1907.

Ce modèle de guérite se compose d’une coupole en tôle d’acier emboutie de 2,5 cm d’épaisseur ou en acier moulé de 3,5 cm. Elle est placée dans une colonne de béton spécial de 80 cm d’épaisseur. La sentinelle peut observer soit debout ou assis sur un banc mobile réglable en hauteur

 

Il existe deux types de guérite blindée:

Le 1er type peut être complètement isolé, il est placé sur les parapets d’infanterie et il possède une porte blindée qui permet l’accès à la guérite et qui protège l’observateur.

Le 2 ème type est relié à l’intérieur des ouvrages par une colonne de béton comme un observatoire cuirassé

 

En 1914, plus de 130 guérites seront installées, d’un coût total de 530 Fr or par pièce.

Les guérites blindées

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Une guérite blindée au fort de Dugny à Verdun. Cliché VAUBOURG Julie

Une guérite blindée à l’ouvrage de Colomars à Nice. Cliché VAUBOURG Cédric

Une guérite à l’ouvrage de Gye à Toul.

Cliché VAUBOURG Julie

Deux guérites blindées au fort de Roppe à Belfort.

Cliché VAUBOURG Julie

Une guérite blindée du fort de Frouard.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une guérite blindée au fort de Choisel à Verdun.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une guérite blindée à l’ouvrage de Déramé à Verdun.

Cliché VAUBOURG Julie

Une guérite blindée à la batterie de l’Eperon à Frouard.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une guérite blindée au fort d’Arche à Epinal.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une guérite blindée au fort de Landrecourt.

Cliché VAUBOURG Julie

Rectangle à coins arrondis: Haut de page