La casemate Mougin est le troisième cuirassement que la France va installer dans ses forts. Elle est inventée par le Commandant Mougin en 1874 pour lutter contre le canon de siège en surveillant des passages d’invasion obligatoire.

Son armement se compose d’un canon de 155 long modèle 1877, qui est monté sur un affût à châssis hydraulique modèle 1881. L’ensemble tourne sur une circulaire autour d’une cheville ouvrière placée sous l’embrasure. Ce qui lui permet de manœuvrer horizontalement la pièce sur un angle de tir de 60°. La hausse s’ajuste grâce à un vérin hydraulique qui est placé sur l’affût, il permet un réglage de 25° en hauteur du canon allant de -5° à + 20°. La pièce a une portée de tir maximum de 7100 mètres, elle est protégée des bombardements par un cuirassement qui se compose de:

· 4 plaques en fonte dure de 40 tonnes chacune qui forment le blindage de la toiture de casemate où la couche de terre est la moins haute.

· 1 plaque d’embrassure en fonte dure de 22,5 tonnes et de 60 cm d’épaisseur. Elle est percée en son milieu par une embrasure de 40 x 35 cm.

· 1 étrier de 10 tonnes en fonte dure placé dans un puits à margelle devant l’embrassure.

· 1 obturateur (verrou) en fonte dure qui protège l’embrasure après le tir de la pièce en coulissant dans le puits à margelle. Ce verrou est monté sur une colonne pivot, qui est équilibrée par un contre poids de 7 tonnes. La manœuvre s’effectue par le biais d’une chaîne sans fin qui est actionnée par deux treuils à main placés dans des  niches de chaque côté de la chambre de tir. Pour éviter les incidents de tir, une mise à feu électrique, alimentée par une batterie, empêche le fonctionnent du canon lorsque le verrou ferme l’embrasure.

· 2 orillons en béton de chaque coté de la casemate protègent des coups obliques.

Cette casemate sera construite en 10 exemplaires essentiellement fabriquées par les Usines Saint Chamond. Son coût de revient est de 80 000 Fr or sans armement, ni munition. Des projets sans suite prévoyaient d’installer d’autres casemates, mais ce type de cuirassement possède de gros inconvénients, comme un faible angle de tir ou des problème de résonnance et de fumées lors des tirs du canon. Quelques modifications comme l’amélioration de la ventilation seront apportées sur certaines casemates après 1900.

Pendant les deux conflits, aucune casemate n’a vraiment eu l’occasion de tirer. Elles seront toutes en grande partie ferraillées par les allemands en 1943 ou par l’armée française après guerre. Ces casemates existent encore sauf celle de la batterie des Ayvelles qui a été complètement démontée dans les années 60. Une des deux casemates du fort de Condé sur Aisne possède encore son affût et les deux casemates du fort de Joux ont leurs verrous en état de fonctionnement .

Un projet non retenu de 1877 prévoyait de construire une casemate du même type plus petite avec un armement plus faible pour lutter contre le canon de campagne.

La casemate Mougin en fonte dur de 155L contre le canon de siège

Casemate Mougin en fonte dure pour un canon de 155L - 10 cuirassements installés en 1914

Quelques emplacements de casemates Mougin prévues avant 1885

La casemate Mougin Moselle de la batterie de l’Eperon .

Cliché VAUBOURG Cédric

Les restes de l’affût de la casemate Amezule .

Cliché VAUBOURG Julie

Une des deux casemates Mougin du fort de Condé.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une des deux casemates Mougin du fort de Condé.

Cliché VAUBOURG Julie

La casemate Mougin Amezule de la Batterie de l’Eperon .

Cliché VAUBOURG Julie

La casemate Moselle de la Batterie de l’Eperon .

Cliché VAUBOURG Cédric

Le mécanisme de la casemate Mougin du fort de la Tête de Chien Nice.

Cliché VAUBOURG Cédric

L’accès au mécanisme de la casemate Mougin Moselle de la Batterie de l’Eperon . Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de l’affût de la casemate du fort de Condé. Cliché VAUBOURG Julie

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Une maquette dans la casemate du fort du Montbart.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une des deux casemates du fort de Joux. Cliché VAUBOURG Julie

La casemate Mougin du fort des Ayvelles. Cliché VAUBOURG Julie

Une maquette dans la casemate Mougin du fort de Joux.

Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de la casemate Mougin du fort de Joux.

Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate du fort de la Tête de Chien à Nice.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une casemate Mougin en 1940. Coll. Lionel PRACHT

Détail du mécanisme de rotation de la casemate du fort de Joux.

Cliché VAUBOURG Julie

Un des deux treuils qui permet la manoeuvre du verrou.

Cliché VAUBOURG Julie

Le mécanisme de la casemate Mougin du fort de Joux

. Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate Mougin avec son affût d’époque au fort de Condé.

Cliché VAUBOURG Julie

La casemate Mougin avec son affût d’époque au fort de Condé.

Cliché VAUBOURG Julie

N° casemate

Ville

Fort

Construction

Etat aujourd’hui

A

Montbéliard

Fort du Montbart

1879 - 1880

Ferraillée par les Allemands en 1943  reste le verrou et les blindages (visitable)

B

Condé sur Aine

Fort de Condé-sur-Aisne

21 juillet 1881

Il reste l’affut mais le système de manœuvre à été ferraillé (visitable)

C

Condé sur Aine

Fort de Condé-sur-Aisne

21 juillet 1881

Ferraillée reste le verrou et les blindages (visitable)

D

Pontarlier

Fort de Joux

?????

L’affut et son canon seront ferrailler mais la casemate et complète (visitable)

E

Pontarlier

Fort de Joux

?????

L’affut et son canon seront ferrailler mais la casemate et complète (visitable)

F

Nice

Tête de Chien

?????

Ferraillée reste le verrou et les blindages

G

Charleville-Mézières

Fort des Ayvelles

?????

Ferraillée dans les années 60 reste le verrou et les blindages (visitable)

H

Charleville-Mézières

Batterie des Ayvelles

?????

Disparue

I

Frouard

Batterie de l'Eperon

?????

Partiellement ferrailler en 1943 reste un morceau d’affut (visitable)

J

Frouard

Batterie de l'Eperon

?????

Partiellement ferrailler en 1943 reste un morceau d’affut (visitable)

Nb casemates prévues

Forts ou ouvrages

Villes ou places forte

2

Fort du Montbart

Montbéliard

1

Fort de Longchamp

Epinal

1

Fort de Château Lambert

Haute Moselle

1

Fort du Camp des Romains

Hauts de Meuse

1

Fort de Gironville

Hauts de Meuse

5

Fort de Saint Menge

Langres

7

Fort de Dampierre

Langres

1

Fort d’Ecrouves

Paris

1

Fort de Bourlémont

Trouée de Charmes

1

Batterie des Conflans

Albertville

2

Fort de Bron

Lyon

1

Batterie de Caurres

Tournoux