Fortification terrestre

 

Dans la fortification terrestre, les abords des ouvrages sont éclairés de nuit par des projecteurs mobiles allant d’un diamètre de 45 à 90 cm, mais dans les fortifications les plus sensibles, ces projecteurs sont placés sous tourelles à éclipse ou sous casemates bétonnées afin de les protéger facilement et rapidement des bombardements.

Les casemates de projecteur possèdent une dalle de 1m70 de béton armé et se composent de deux parties appelées abri de jour et abri de combat:

· L’abri de jour est le local où est remisé le projeteur quand il n’est pas utilisé.

· L’abri de combat est la partie de la casemate où est placé le projecteur pour son fonctionnement. Cette partie peut se fermer par un volet blindé qui protège le projecteur des balles ou des petits éclats d’obus.

Ces casemates recevaient les différents ordres depuis les observatoires cuirassés ou depuis les postes d’observations. Elles étaient équipées d’un projeteur électrique de marque Sautter-Harlé à miroirs Mangin d’un diamètre 90 ou 120 cm qui assurait un éclairage par temps clair jusqu’à 3 kilomètres sur un angle de 120°. L’alimentation en électricité du projecteur était souvent assurée depuis l’usine électrique de l’ouvrage.

A la déclaration de guerre, seules 5 casemates sont construites mais plusieurs projets prévoyaient d’en construire d’autres.

 

Liste des casemates construites dans les fortifications terrestres

L’extérieur de la casemate de projecteur du fort de Frouard en 1940 Coll. de Lionel PRACHT

La casemate de projecteur du fort de Frouard à  Nancy

Cliché de VAUBOURG Cédric

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

La casemate de projecteur

L’extérieur de la casemate de projecteur du fort de Frouard en 1940 Coll. de Lionel PRACHT

L‘abri de combat de la casemate de projecteur du fort de Frouard à  Nancy . Cliché de VAUBOURG Cédric

La casemate du fort Robert à Brest.

Cliché VAUBOURG Cédric

Fortification côtière

 

Dans la fortification côtière, les projecteurs sous casemates sont utilisés pour 3 fonctions :

· L’éclairage ou feu de reconnaissance permettant de surveiller les points ou passages stratégiques

· L’éclairage ou feu de combat permettant de diriger le tir des batteries côtières

· L’éclairage ou feu de défense sous-marine surveillant et signalant aux navires les lignes de torpilles

Ces casemates possèdent dans la plupart des cas un projecteur électrique de marque Sautter-Harlé à miroirs Mangin de 90 ou 120 cm de diamètre. Elles sont placées de manière à éclairer le plus grand champ de vision sans qu’elles soient pour autant exposées aux coups du large ou aux attaques de vives forces.

Elles doivent également être implantés de manière à ne pas gêner l'action des batteries côtières, ni à en révéler leur position en les éclairant.

 

Chaque casemate se compose de 4 parties :

· Une usine électrique qui se situe à moins de 400 mètres du projecteur, placée dans un bâtiment souvent à l’épreuve des obus légers.

· Un abri de jour où est placé le projecteur quand il n’est pas utilisé

· Un abri de combat utilisé lors du fonctionnement du projecteur qui possède souvent une faible dalle de béton armé à l’épreuve des éclats d’obus. Cet abri possède parfois des volets blindés quand la casemate est plus exposée

· Un poste de commande et d’observation à l’épreuve, situé au-dessus et à proximité de l’abri de combat pour transmettre les différentes instructions

 

Un projecteur de 120cm de diamètre à Cherbourg en 1940 qui est sorti de sa casemate. Collection Lionel PRACHT

Un projecteur de 90 utilisé par la défense côtière dans un musée à Tenerife . Cliché Jean Philippe Guichard

Un projecteur de 90 utilisé par la défense côtière dans un musée à Tenerife . Cliché Jean Philippe Guichard

Un projecteur de 90 utilisé par la défense côtière dans un musée à Tenerife . Cliché Jean Philippe Guichard

Un projecteur de 90 utilisé par la défense côtière dans un musée à Tenerife . Cliché Jean Philippe Guichard

Un des deux abris de jour de la position de Creach’Meur à Brest. Cliché VAUBOURG Julie

L‘abri de combat de la casemate de projecteur du fort Robert à Brest. Cliché de VAUBOURG Cédric

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Places

fortes

Forts

ou ouvrages

Diamètre du projeteur

Etat aujourd'hui

Nancy

Trouée de Charmes

Frouard

90 cm

En bon état avec ses volets blindés

Pont-Saint Vincent - Batterie de Bainville

90 cm

Ferraillée

Pont-Saint Vincent - Batterie de Saint-Jean

90 cm

Ferraillée

Bourg-Saint-Maurice

Batterie de Vulmix

120 cm

Non terminée en 1914

Haute Maurienne

Modane

Fort du Replaton

90

En bon état avec ses volets blindés