Dans les fortifications, l’infirmerie, parfois appelée « hôpital », est une partie du casernement spécialement aménagée pour soigner les malades et les blessés.

Sa capacité d’accueil est calculée en fonction de la garnison du fort, elle correspond généralement à 13% de l’effectif totale.

La très grande majorité des forts est équipée d’une infirmerie, sauf dans les places fortes ou certains ouvrages, relativement proches d’un hôpital civil ou militaire.

L’infirmerie est souvent placée près du pavillon des officiers, soit dans une aile séparée dans le prolongement du casernement troupe, soit en groupement de plusieurs casemates du casernement lorsqu’on ne dispose pas d’une caserne séparée.

Au fort de Bourlémont, nous avons un cas particulier et unique. L’infirmerie des hommes de troupe est éloignée de celle des officiers dans une petite caserne proche de la rue du rempart. Elle se compose de six casemates placées en vis-à-vis de part et d’autre d’une étroite cour. Sa capacité est de 40 lits individuels. L’infirmerie officiers est quant à elle aménagée dans le bâtiment des officiers.

 

Les infirmeries dans les fortifications sont composées :

 

· D’une ou plusieurs chambres pour les malades. Elles sont équipées de plusieurs lits à une place où les patients disposent de plus de place que dans leur chambrée, afin de leur facilité les soins.

· D’une tisanerie placée dans un petit local spécialement aménagé pour la réalisation des infusions et tisanes.

· D’une pharmacie aménagée pour le stockage et la préparation des médicaments. On y trouve aussi tout le matériel médical nécessaire. Ce local est très souvent placé à côté de la tisanerie.

· Dans certains forts, comme à Manonviller, une salle d’opération est aménagée dans l’infirmerie afin d’y réaliser les soins les plus graves.

· Enfin, dans les ouvrages où les latrines sont éloignées de l’infirmerie, on y trouve souvent des latrines particulières.

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Les brancardiers et les blessés dans l’infirmerie du fort de Vaux (Verdun).

BDIC Fond Valois VAL198-118

· Accueil

· Le Système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les différents types de fortifications

· Les forts de 1870 à 1885

· La crise de l’obus Torpille

· Les forts de 1885 à 1914

· Les différents éléments qui composent un fort

· Les différents éléments extérieur aux forts

· L’entrée des ouvrages

· L’entrée de guerre

· Les fossés

· Les réseaux de fils de fer

· Les caponnières

· Les coffres de contrescarpe

· Les casernements

· Les escaliers

· Les casernements bétonnés

· Les renforcements des forts

· Les chambrées

· La cuisine

· La boulangerie

· L’infirmerie

· Puits et citernes

· Les latrines et les lavoirs

· L’éclairage des forts

· L’usine électrique

· Les postes optiques

· Le chauffage et la ventilation

· Les magasins à poudre

· Les magasins aux cartouches

· Les magasins sous roc

· Les traverses abris

· Les abris de rempart

· Les parapets d’infanterie

· Les masques d’infanterie blindés

· Les cuirassements et casemates

· Les batteries d’artillerie

· Les batteries côtières

· Les batteries cuirassées

· Les ouvrages d’infanterie

· Les abris cavernes

· Les abris de combat

· Les magasins centraux

· Les magasins de secteur

· Les magasins intermédiaires

· La voie de 60

· Les forts de 1914 à 1918

· Les travaux de 17

· Les galeries de 17

· Les Cloches Pamart

· L’artillerie de 1874 à 1914

· Les mitrailleuses

· Les pièces d’artillerie terrestre

· Les pièces d’artillerie côtière

· Cuirassements et Casemates

· Les casemates d’artillerie cuirassées

· Les tourelles tournantes

· Les tourelles à éclipses

· Les casemates d’artillerie

· Les observatoires

· La cloche Pamart

· Les forts de France

· L’armée Française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Attention

L’infirmerie

Une des casemate de l’infirmerie du fort de Bourlémont (Verdun).

BDIC Fond Valois VAL198-118

Une balance et un broc utilisé dans les infirmerie des fortifications Séré de Rivières