www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Le fort de Vancia fait parti des premiers ouvrages construits à Lyon avec les forts de Feyzin et de Bron. Il est construit au Nord nord-est de la place à 335 mètres d’altitude d’où il surveille les moyens de communication venant de Bourg-en-Bresse, d‘Ambérieu-en-Bugey et de Trévoux. Il protège aussi les intervalles entre les forts de Meyzieu et du Mont-Verdun Sa forme et sa taille ressemblent beaucoup aux forts de Feyzin et de Bron, sauf qu’il ne recevra pas de béton à sa construction. L’armement du fort est renforcé par trois batteries annexes. ( Les batteries de Sermenaz, de Neyron et de Sathonay ).

Pendant la seconde guerre mondiale, le fort sera utilisé dans la clandestinité de 1941 jusque fin 1942 pour la conception de la première fusée française.

Le fort restera longtemps terre militaire jusqu’en 2007 avant d’être vendu à la commune de Rillieux-la-Pape.

Aujourd’hui, son accès est interdit sans autorisation. Parfois ouvert au journée du patrimoine.

1890

1913 à 1914

Zone de Texte: Pièces de rempart
du fort
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Défense des fossés

1884

Zone de Texte: Nb de pièces
Zone de Texte: 43
Zone de Texte: 43
Zone de Texte: 33

Projets de modernisations

Armement du fort et cuirassements installés entre 1877 et 1914

1874 Projet de construction de 5 casemates cuirassées certainement des casemates Mougin de 155L. Les casemates seront construites mais elles ne recevront jamais leur cuirassement

· Novembre 1874 - 15 octobre 1877

· 3 014 518 Fr or

 

· 805 officiers

· 1 infirmerie

· 1 écurie pour 10 chevaux

 

· 70, 3 et 60,8 tonnes de poudre noire

· 1 magasin

· 2 fours au charbon de 200 rations chacun

· 1 source à proximité du fort alimentant un réservoir de 120 litres et 4 puits d’une débit total de 32 m3/jour

· 1 pont à effacement longitudinal

· Avec le central militaire de la place

· Lampes à pétrole pour l’intérieur du fort, pas d’éclairage pour les fossés

Dates de construction

Coût des travaux en 1877

 

Effectif

 

 

 

Capacité des 2 magasins à poudre

Magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

 

Pont de l’entrée principale

Communication liaison optique avec

Communication télégraphe électrique

Eclairage en 1914

1877

Zone de Texte: 65

12 canons de 24

dont 3 pièces de rechange

3 obusiers de 22

10 obusiers de 16

28 canons de 138

dont 4 pièces de rechanges

4 mortiers de 27

2 mortiers de 22

1879

Zone de Texte: 44

· 1914 - 1915 Construction d’un casernement bétonné en renforçant des chambrées du casernement de paix

Modernisations

Informations et armement du secteur de Vancia

· Nombre de batterie d’artillerie : 12 dont 9 armées en 1914.

· Noms des batteries d’artillerie armées en 1913-1914:  C1, C2,  D1, D2, E1, E2, E3, n°21, n°23

· Noms des batteries d’artillerie non armées en 1913- 1914: C2, n°22

· Armement des 9 batteries d’artillerie en 1913-1914: 8 canons de 155 long, 16 canons de 120 long, 8 canons de 90 soit un total de 32 pièces

Etat du fort pendant la première guerre mondiale

Fin 1915, désarmement progressif du fort pour envoyer les pièces sur le front.

En mars 1916, il reste assez de poudre noire dans les magasins pour prévoir une éventuelle destruction de l’ouvrage en cas d’approche de l’ennemi.

En 1917, le fort désarmé sert de base arrière.