www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Le fort de Condé est un ouvrage de seconde ligne. Il est construit en même temps que le fort de la Malmaison pour assurer la défense entre Soissons et Laon, il surveille la route qui mène à Soissons . Son armement est renforcé par une batterie annexe, 2 casemates Mougin de 155L et 2 casemates à tir indirect. Le fort possède un poste optique qui communique avec le fort voisin de la Malmaison et celui de Domont à Paris.

Le fort sera désarmé après 1903 comme le reste de la place et du Secteur Laon-La Fère, puis déclassé le 17 juillet 1912. Le 1er septembre 1914, les allemands le prendront sans combat, ils tiendront leur position pour contrôler le secteur. Malgré de multiples tentatives françaises et anglaises, le fort ne sera pas repris avant avril 1917, il sera bombardé et une partie du casernement sera complètement détruit. En mai 1918, les allemands le reprendront lors de la dernière offensive contre les troupes alliées. Il sera libéré pour la dernière fois le 7 août 1918.

Après la première guerre, le fort ne sera pas réparé, il tombera dans l’oubli. Dans les années cinquante, il sera utilisé comme carrière de pierre, jusqu'à l’arrivée d’une association en 1979. A partir de cette date, d’importants travaux seront réalisés pour remettre le fort en état. La gestion du site sera cédé en 2001 à la communauté de commune. Aujourd’hui, le fort est inscrit au monument historique. Il est visitable une bonne partie de l’année. Plus de renseignements pour les visites http://www.fortdeconde.com/

Zone de Texte: Pièces de rempart
du fort et de la batterie annexe
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Flanquement des fossés

1888

· Aucun projet de modernisation

Le plan du fort en 1914

Projets de modernisations

· Le fort est resté dans son état d’origine, il n’a subit aucune modernisation

Modernisations

Armement du fort et cuirassements installés entre 1881 et 1914

Zone de Texte: Nb de pièces
Zone de Texte: 41

1883

18 pièces de rempart sur le fort

8 pièces à la batterie annexe

6 mortiers

 

10 pièces de flanquement

Zone de Texte: 46

· 15 septembre 1877 - fin 1883

· 1 850 000 Fr. or

 

· 20 officiers

· 38 sous-officiers

· 600 soldats

· 1 infirmerie pour 78 malades

· 1 écurie pour 12 chevaux

 

· 126 tonnes de poudre noire

· 445 200 cartouches

· 2 fours de 300 rations chacun

· 2 puits alimentant 2 citernes

· 1 pont à levis

Dates de construction

Coût des travaux en 1885

 

Effectif 658 hommes

 

 

 

 

 

Capacité des deux magasins à poudre

Capacité du magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

Pont de l’entrée principale

Rectangle à coins arrondis: Le fort de Condé sur Aisne ou fort Pille