Le canon de 138 est issu de la modernisation des anciennes pièces lisses de 16 livres dont on possédait encore un grand nombre au lendemain de la guerre de 1870. Le Général De Reffye les fait rayer et adopte un chargement par la culasse. Cette modification et l'entrée dans les états d'armement date de 1873-74, sans avoir jamais reçu la notification officielle de Modèle 1874. Ce canon est équipé d’une culasse à vis mise au point par le général Treuille de Beaulieu.

Cette bouche à feu pouvait être montée sur des affûts en bois de 16 ou de 24 de place ou encore de siège appropriés. Ces affûts pouvaient selon le modèle être équipés de châssis appropriés ou de lissoir-directeur. En 1875, le lieutenant colonel Perrier de Lahitolle mettra au point un affût en fer appelé « affût à soulèvement » conçu pour remplacer les anciens affûts en bois.

Le canon de 138 sera aussi placé dans les casemates à tir direct ou indirect sur des affûts de casemate Tarbes à châssis et à frein hydraulique du type I n° I à pivotement et à tourillonnent autour de la bouche où sur un affût du type II à pivotement autour de la bouche. Il équipera aussi la première casemate cuirassée du commandant Mougin contre le canon de campagne sur un affût Tarbes de casemate à châssis et à frein hydraulique à pivotement et à tourillonnent autour de la bouche du type I n°2, cet affût était parfois appelé affût de Reffye n°1. Un projet non réalisé prévoyait la conception d’un troisième affût de casemate Tarbes du type I n°3 ayant un champ de tir verticale de -10° ou -15° à +15°

 

Propriétés du canon de 138

Cette bouche à feu peu coûteuse à trajectoire moyennement tendue est disponible en grand nombre. Elle est destinée à détruire les obstacles résistants que l’ennemi pourrait aménager en tirant un obus beaucoup plus lourd que celui du canon de 120 mm, qui produit des effets satisfaisants contre des obstacles de résistance moyenne.

Le tir du canon de 138 est très précis avec des pièces neuves jusqu’à 2000 mètres, il peut encore être efficacement dirigé contre une batterie de siège jusqu’ à 2700 mètres. Au delà de cette distance, il ne faut plus compter sur la justesse de cette bouche à feu.

Le canon, s’il n’est pas tubé, s’use rapidement et la pièce donne bientôt un tir irrégulier. La charge de 24 rondelles fatigue beaucoup la bouche à feu et, d’autre part, le tir perd une grande partie de sa justesse aux charges inférieures à 12 rondelles. Lorsqu’on ne descend pas en dessous de cette dernière charge, le canon de 138 peut être utilement employé au tir plongeant aux distances moyennes.

Au point de vue mobilité, cette bouche à feu est largement inférieure au canon de 120L.

 

Emploi et rôle dans la défense des places fortes

Le canon de 138 mm pourra être utilisé, à défaut de modèles de pièce plus récents, pour contrebattre les batteries de petit calibre ou placées dans des conditions de lutte désavantageuse, pour flanquer une ligne de défense et battre le terrain des approches.

Il sera couramment utilisé jusqu’en 1888. Après cette date, il figure surtout dans l’armement des places de seconde ligne et de moyenne importance, des places situées sur la frontière peu menacées et des forts d’arrêt ou de rideau qui, par leur situation topographique n’ont guère à craindre que de l’artillerie de campagne ou de montagne.

Mais après 1906-1908, il est définitivement remplacé par des pièces de 120L produite en grand nombre.

 

En 1914, quelques rares  régiments d’artillerie à pied utilisaient encore cette vieille pièce d’artillerie souvent utilisée pour l’instruction des troupes.

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Une pièce de 138 sur affût à soulèvement au musée de l’artillerie à Draguignan.

Cliché  VAUBOURG Cédric

Détail du canon de 138 au musée de l’artillerie à Draguignan

Cliché  VAUBOURG Julie

· Accueil

· Le Système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les différents types de fortifications

· Les forts de 1870 à 1885

· La crise de l’obus Torpille

· Les forts de 1885 à 1914

· Les forts de 1914 à 1918

· Les différents éléments qui composent un fort

· Les différents éléments extérieur aux forts

· L’artillerie de 1874 à 1914

· Les mitrailleuses

Les canons à balles

Les canons revolver de 40

Les canons revolver

de 37 et 47 mm

La mitrailleuse Gattling

La mitrailleuse Hotchkiss

La mitrailleuses Saint-Etienne

· Les pièces d’artillerie terrestre

· Les pièces d’artillerie côtière

Les mortiers lisses

Les canons de 4

Les canons de 5

Les canons de 7

Les canons de 12

Les canons Hotchkiss de 47

Les canons de 65 TR

Les canons de 75

Les canons de 80

Les canons de 90

Les canons de 95

Les canons de 100 TR

Les canons de 105

Les canons de 120 L

Les obusiers de 120 C

Les canons de 138

Les canons de 155 L

Les obusiers de 155 C

Les obusiers de 155 C Rimailho

Les canons de 19 C

Les mortiers de 220

Les canons de 24C et 240G

Les mortiers de 270

Les canons de 27C et 274G

Les mortiers de 30 C

Les canons de 32 C

Les canons anti-aériens

Les affuts-trucs

· Cuirassements et Casemates

· Les casemates d’artillerie cuirassées

· Les tourelles tournantes

· Les tourelles à éclipses

· Les casemates d’artillerie

· Les observatoires

· La cloche Pamart

· Les forts de France

· L’armée Française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

Détail de la culasse du canon de 138 au musée de l’artillerie à Draguignan.

Cliché  VAUBOURG Cédric

Photo de soldats devant une pièce de 138 sur affût à soulèvement.

Collection Lionel PRACHT

Un canon de 138 modèle 1873-1874 sur affût à soulèvement au musée de l’artillerie à Draguignan. Cliché  VAUBOURG Cédric

Le canon de 138 sur affût à soulèvement au musée de l’artillerie à Draguignan.

Cliché  Jean Philippe Guichard

Détail de la culasse du canon de 138 au musée de l’artillerie à Draguignan. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de l’intérieur du tube du canon de 138 au musée de l’artillerie

 à Draguignan. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail d la base de l’affût à soulèvement du canon de 138 au musée

de l’artillerie à Draguignan. Cliché VAUBOURG Cédric

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Dessin 3D d’un canon de 138 sur affût à soulèvement. Dessin Jean-Pierre Zedet

Dessin 3D d’un canon de 138 sur affût type I n°2 de casemate cuirassée en fer laminé. Dessin Jean-Pierre Zedet

Photo de soldats devant une pièce de 138 sur affût à soulèvement d’une batterie d’artillerie à Epinal. Collection Lionel PRACHT

Photo de soldats devant une pièce de 138 sur affût à soulèvement.

Collection Lionel PRACHT

Le canon de 138 de Reffye sur affût à soulèvement - de siège et de place

Photo d’une batterie d’exercices de pièces de 138 sur affût à soulèvement.

Collection Lionel PRACHT

Rare photo d’un canon de 138 sur affût de place avec lisoir-directeur au fort de la Mouche à Epinal en 1878. Collection archives départementales des Vosges

Photo de manœuvres de pièce de 138 à Besançon au fond deux canons de 138 sur affût à soulèvement et sur affut de place à lisoir directeur. Collection Lionel PRACHT

Photo d’un canon de 138 sur affût à soulèvement en tôle. Extrait du Matériel de l'artillerie et des équipages militaires / Photographies par V. Roger .

Source BNF Bibliothèque nationale de France

Photo d’un canon de 138 sur affût de 24 approprié au tir du canon de 138. Extrait du Matériel de l'artillerie et des équipages militaires / Photographies par V. Roger .

Source BNF Bibliothèque nationale de France

Photo d’un canon de 138 sur affût de 16 de place à grand châssis. Extrait du Matériel de l'artillerie et des équipages militaires / Photographies par V. Roger .

Source BNF Bibliothèque nationale de France

Photo d’un canon de 138 sur affût de 24 de place à grand châssis. Extrait du Matériel de l'artillerie et des équipages militaires / Photographies par V. Roger .

Source BNF Bibliothèque nationale de France

Détail de la culasse d’un canon de 138 sur affût de 16 de place à grand châssis. Extrait du Matériel de l'artillerie et des équipages militaires / Photographies par V. Roger . Source BNF Bibliothèque nationale de France

Caractéristiques de la bouche à feu du canon de 138 de Reffye

 

Date du modèle …………………...…………………….…………………………………………………………………………………………………….

Pièce …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

Diamètre de l’âme entre les cloisons (calibre) ...…………………………………………………………………………………………………………..

au fond des rayures ……………………………………………………………………………………………………………………………….

de la chambre à poudre ………………………………………………………………………………………………………………………….

du logement de la vis au fond des filets ………………………………………………………………………………………………………..

Diamètre extérieur au premier renfort ……………………………………………………………………………………………………………………..

de la partie cylindrique du tube sous le frettage ……………………………………………………………………………………………….

minimum à la volée ………………………………………………………………………………………………………………………………..

Tourillons diamètre …………………………………………………………………………………………………………………………………………...

 longueur …………………………………………………………………………………………………………………………………………...

 distance de l’axe à la tranche de la culasse …………………………………………………………………………………………………..

 à l’axe de la pièce …………………………………………………………………………………………………………..

Ecartement des embases ……………………………………………………………………………………………………………………………………

Ligne de mire  longueur ……………………………………………………………………………………………………………………………………...

distances à l’axe de la pièce horizontale ………………………………………………………………………………………………….

 verticale …………………………………………………………………………………………………...

Culasse …………………..…………………………………………………………………………………………………………………………………….

Vis de culasse longueur du corps …………………………………………………………………………………………………………………………..

de la partie filetée ………………………………………………………………………………………………………………..

 diamètre au fond des filets ………………………………………………………………………………………………………………...

sur les filets ……………………………………………………………………………………………………………………….

Poids complet du mécanisme de culasse ………………………………………………………………………………………………………………….

Mécanisme de mise à feu des pièces à l’air libre ou sous casemate sur affûts Tarbes type I n°1 et type II ...……………………………………..

 sur affût Tarbes type I n°2 de casemate en fer laminé contre le canon de campagne …………………..

Diamètre de la lumière ……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Longueur de la bouche à feu seule …………………………………………………………………………………………………………………………

 de la chambre à poudre ………………………………………………………………………………………………………………………….

 totale des chambres des projectiles et des cônes de raccordement ……………………………………………………………………….

 de la partie rayée ………………………………………………………………………………………………………………………………...

 de l’emplacement réservé à la gargousse l’obus en place ………………………………………………………………………………….

 d’âme ………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Hauteur du champignon en profondeur du godet ………………………………………………………………………………………………………...

Capacité offerte au gaz l’obus en place …………………………………………………………………………………………………………………...

Poids de la bouche à feu ……………………………………………………………………………………………………………………………………

Rayures nombre……………………………………………………………………………………………………………………………………………...

 inclinaison initiale au flanc de tir ..………………………………………………………………………………………………………………..

 au contre-flanc de tir ..………………………………………………………………………………………………………..

 finale ……………………………………………………………………………………………………………………………………

pas final en calibre ………………………………………………………………………………………………………………………………...

Longueur totale du frettage au 1er rang …………………………………………………………………………………………………………………..

 au 2ème rang ……………………………………………………………………………………………………………….

 totale de la partie frettée ………………………………………………………………………………………………………………………..

Longueur de l’écouvillon long ………………………………………………………………………………………………………………………………

Prépondérance à la tranche de la culasse ……………………………………………………………………………………………………………….

Composition de la bouche à feu …………………………………………………………………………………………………………………………...

Prix approximatif de la bouche à feu avec mécanisme sans affût ..…………………………………………………………………………………...

1873-74

canon de 138

138 mm

140,5 mm

146 mm

217 mm

394 / 370 mm

 

109 mm

252 mm

129 mm

1,2675 m

64,5 mm

395 mm

1,23 m

162 mm

120 mm

système Lahitolle

270 mm

175 mm

200 mm

217 mm

82,5 kg

étoupille

étoupille électrique

4 mm

3,108 m

413,5 mm

253 mm

2,235 m

427,5 mm

2,884 m

14 mm

6,628 litres

1940 kg

21 à droite

5°30’

5,27°

idem

32,6 au flanc de tir

 

 

 

3,69 m

66 mm

bronze

7300 fr or

Caractéristiques des affûts et des plateformes du canon de 138 du Reffye 

Poids

de l’affût à soulèvement mle 1875 …………………………………………………………………

de l’affût de siège pour 24 de place approprié au tir du canon de 138 mm ..………………….

de l’affût de 24 de place approprié au tir du canon de 138 mm ..……………………………….

de l’affût de 16 de place approprié au tir du canon de 138 mm ..……………………………….

de l’affût Tarbes type I n°1 de casemate à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type I n°2 de la casemate Mougin à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche ……………………..

 

du châssis Tarbes type I n°1 de casemate à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

du châssis Tarbes type I n°2 de casemate Mougin à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

du châssis Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche ……………………..

 

total de la bouche à feu et de l’affût à soulèvement mle 1875 ………………………………….

total de la bouche à feu et de l’affût de siège approprié au tir du canon de 138 mm …….…..

total de la bouche à feu et de l’affût de 24 de place et châssis approprié mle 1875 ..……….

total de la bouche à feu et de l’affût de 16 de place et châssis approprié mle 1875 ..……….

total de la bouche à feu et de l’affût de 24 de place et lisoir-directeur mle 1875 ..………….….

total de la bouche à feu et de l’affût de 24 de place et lisoir-directeur mle 1875 ..………….….

total complet de la bouche à feu sur affût Tarbes type I n°1 de casemate …………………….

total complet de la bouche à feu sur affût Tarbes type I n°2 de casemate Mougin …………...

total complet de la bouche à feu sur affût Tarbes type II de casemate …………………………

 

1897 kg

1529 kg

1298 kg

1127 kg

1975 kg

2510 kg

1990 kg

 

1254 kg

1280 kg

1196 kg

 

3837 kg

3469 kg

4230 kg

4059 kg

3510 kg

3339 kg

6114 kg

6675 kg

6015 kg

Voie de la voiture

 

 

 

 

Longueur de l’essieu

de l’affût à soulèvement  mle 1875 en position de route ………………………………………...

de l’affût à soulèvement mle 1875 en position de tir ……………………………………………..

de l’affût de siège …………………………………………………………………………………….

des affûts de 24 ou de 16 de place mle 1875 ..……………………………………………………

 

de l’affût à soulèvement mle 1875 …………………………………………………………………

de l’affût de siège …………………………………………………………………………………….

des affûts de 24 ou de 16 de place mle 1875 ..……………………………………………………

de l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche ……………………...

1,443 m

0,930 m

1,545 m

1,320 m

 

1,721 m

2,016 m

1,522 m

0,950 m

Longueur totale de la pièce de la tranche de la bouche à l’extrémité de la crosse, du levier de pointage ou de la directrice

pour l’affût à soulèvement mle 1875 ……………………………………………………………….

pour l’affût de siège ………………………………………………………………………………….

pour les affûts de 24 ou de 16 de place mle 1875 ..……………………………………………..

pour l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche …………………..

pour les affûts de 24 ou de 16 de place montés sur lisoir-directeur …….……………………..

4,00 m

4,55 m

6,60 m

4,60 m

5,50 m

Distance du devant des roues à l’extrémité de la crosse, du levier de pointage ou de la directrice

pour l’affût à soulèvement mle 1875 ………………………………………………………………

pour l’affût de siège ………………………………………………………………………………….

pour les affûts de 24 ou de 16 de place mle 1875 ..……………………………………………..

pour l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche …………………..

pour le lisoir-directeur (distance du mur intérieur de la casemate à l’extrémité de la directrice)

2,845 m

3,761 m

5,460 m

3,530 m

4,290 m

Plateformes de tir

pour l’affût à soulèvement mle 1875   longueur dans le sens du tir de la plateforme ………

 poids de la plateforme mle 1880 sans prolongement

pour les affûts de 24 ou de 16 de place longueur dans le sens du tir de la plateforme …….

 poids de la plateforme .………………………………

pour les affûts sur lisoir-directeur longueur dans le sens du tir de la plateforme …………...

poids de la plateforme .…………………………………….

pour l’affût Tarbes type I n°1 de casemate longueur dans le sens du tir de la plateforme….

 poids de la plateforme .…………………….

pour l’affût Tarbes type I n°2 de casemate Mougin longueur dans le sens du tir de la plateforme

 poids de la plateforme .……………

pour l’affût Tarbes type II de casemate longueur dans le sens du tir de la plateforme……..

poids de la plateforme .…………………………

6,60 m

3737 kg

4,00 m

1670 kg

5,00 m

1636 kg

3, 39 m

945 kg

3,39 m

945 kg

3,39 m

900 kg

Recul du frein hydraulique 

pour les pièces à l’air libre sur affûts à soulèvement, de siège et place et  de siège approprié

de l’affût Tarbes type I n°1 de casemate à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type I n°2 de casemate Mougin à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche ……………………..

pas de frein

1,15 m

1,10 m

1,10 m

Hauteur sous casemate nécessaire 

 

pour l’affût à soulèvement mle 1875 ………………………………………………………………

pour l’affût de siège …………………………………………………………………………………

pour les affûts de 24 ou de 16 de place mle 1875 ..…………………………………………….

pour l’affût Tarbes type I n°1 de casemate à tourillonnement et à pivotement autour de la bouche

pour l’affût Tarbes type I n°2 de casemate à tourillonnement et à pivotement autour de la bouche

pour l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche …………………

pour le lisoir-directeur ………………………………………………………………………………

 

2,70 m

2,20 m

3,00 m

2,80 m

2,75 m

2,80 m

2,70 m

Hauteur de genouillère pour l’angle 0°

 

 

 

 

 

Hauteur de l’axe des tourillons au dessus du sol

de l’affût à soulèvement mle 1875 ………………………………………………………………..

de l’affût de siège pour 24 de place approprié au tir du canon de 138 mm ..…………………

de l’affût de 24 de place mle 1875 ………………………………....………………………………

de l’affût de 16 de place mle 1875 ………………………………....………………………………

de l’affût de 24 de place sur lisoir-directeur……………………………………………………....

 

de l’affût à soulèvement mle 1875 …………………………………………………………………

de l’affût de siège pour 24 de place approprié au tir du canon de 138 mm mle 1875 .………

de l’affût de 24 de place mle 1875 ...……………………………....………………………………

de l’affût de 16 de place mle 1875 ………………………………....………………………………

1,35 m

1,45 m

1,70 m

1,65 m

1,25 m

 

1,48 m

1,56 m

2,06 m

1,78 m

Champ vertical de tir 

de l’affût à soulèvement mle 1875 ………………………………………………………………..

de l’affût de siège ………………………………………………………………...…………………

de l’affût de 24 de place mle 1875 ..……………………………....………………………………

de l’affût de 16 de place sur lisoir-directeur ..…………………....……………………………….

de l’affût Tarbes type I n°1 de casemate à tourillonnement et à pivotement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type I n°2 de casemate à tourillonnement et à pivotement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche ……………………..

+39° -9°

+18° -12°

+44 -4°

+40 -5°

+19 ° 0°

+15° - 5°

+35° +1°

Champ horizontal de tir

de l’affût à soulèvement mle 1875 (repères installés sur la plateforme) …………….………..

de l’affût de siège (repères installés sur la plateforme) …………..……….…………………….

des affûts de 24 et de 16 de place mle 1875 ..……………………….…………………………..

des sur lisoir-directeur ..……………………………...……………....……………………………..

de l’affût Tarbes type I n°1 de casemate à tourillonnement et à pivotement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type I n°2 de casemate à tourillonnement et à pivotement autour de la bouche

de l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche ……………………..

 

88°

61°

50°

64°

60°

60°

60°

Cadence de tir …………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

1 coup pour 2 minutes

 

Munitions et gargousses du canon de 138 de Reffye 

Poids de la charge de tir de plein fouet avec indication du type de poudre dans une gargousse obturatrice  ..……………………………………..

 

Vitesse initiale à la charge de plein fouet ……………………………………………………………………………………………………………………

24 rondelles de MC30

3,86 kg

382 m/s

Portée de tir maximale de la pièce sur plateforme horizontale avec

l’affût à soulèvement ……….………………………………………………………………………..

l’affût de place approprié ………...………………………………………………………………….

l’affût Tarbes type I n°1 de casemate à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

l’affût Tarbes type I n°2 de de casemate Mougin à pivotement et tourillonnement autour de la bouche

l’affût Tarbes type II de casemate à pivotement autour de la bouche …………………………

7690 m

7750 m

5600 m

4800 m

7600 m

Obus ordinaire

Poids de l’obus chargé avec fusée …………………………………………………………………

Poids de la charge intérieure en poudre à canon ou poudre MC30 …………………………….

Nature de la fusée ……………………………………………………………………………………

23,75 kg

1,7 kg

percutante SM

Obus à balles

Poids de l’obus chargé avec fusée …………………………………………………………………

Poids de la charge intérieure en poudre à canon ou poudre MC30 …………………………….

Nombre de balles …………………………………………………………………………………….

Poids et nature des balles …………………………………………………………………………..

Nature de la fusée ……………………………………………………………………………………

30 kg

0,5 kg

250

25 g de plomb durci

double effet de 25 mm

Boite à mitraille

Poids de la boite ….....……………………………………………………………………………….

Nombre de balles …………………………………………………………………………………….

Poids et nature des balles ……………………………………………………………………...…..

23,8 kg

275

62g de plomb durci

Projectiles incendiaires

Nombres des cylindres ……………………………………………………………………………..

Charges intérieures …………………………………………………………………………………

34

0,9 MC 30

Divers éléments du canon de 138 de Reffye  

Poids de l’avant-train sans coffre  de tombereau à bascule ………………………………………………………………………………………………

de siège …………………………………………………………………………………………………………………

de campagne …………………………………………………………………………………………………………..

Poids de la caisse aux armements vide …………………………………………………………………………………………………………………….

 chargée …………………………………………………………………………………………………………………

Caisse à gargousses poids à vide ……………………………………………………………………………………………………………………………

 poids chargée………………………………………………………………………………………………………………………….

 chargement…………………………………………………………………………………………………………………………….

320 kg

554 kg

378 kg

32 kg

62 kg

24 kg

89 kg

12 gargousses