Apprenez comment pirater un compte Facebook en quelques étapes simples

pirater un compte facebook facilement

Avant de commencer, il est nécessaire de préciser que cet article a pour but d’informer et d’éduquer les lecteurs sur les méthodes couramment utilisées pour pirater un compte Facebook. Nous n’encourageons en aucun cas l’utilisation de ces techniques à des fins malveillantes ou illégales.

Pirater un compte Facebook avec un outil en ligne >

Astuce n°1 : Utilisation des identifiants Facebook (ID)

Trouver l’ID d’un compte Facebook

Un moyen simple de pirater un compte Facebook consiste à utiliser l’ID du compte que vous souhaitez accéder. L’ID est un numéro unique attribué à chaque utilisateur sur la plateforme.

Essayer notre outil en ligne pour pirater un compte Facebook >

Pour trouver l’ID d’un compte, procédez comme suit :

  1. Rendez-vous sur le profil du compte que vous souhaitez pirater.
  2. Faites un clic droit sur la photo de couverture et sélectionnez ‘Copier l’adresse de l’image’.
  3. Collez l’adresse copiée dans un éditeur de texte ou une barre de recherche.
  4. L’ID se trouve généralement après ‘fbid=’ et avant le premier ‘&’. Notez cet ID.

Utiliser l’ID pour accéder au compte

Une fois que vous avez obtenu l’ID, il existe des codes qui peuvent être utilisés pour accéder au compte cible. Cependant, gardez à l’esprit que ces codes peuvent ne pas fonctionner avec toutes les versions de Facebook et peuvent nécessiter certaines compétences en codage pour être utilisés correctement.

Essayer notre outil en ligne pour pirater un compte Facebook >

Astuce n°2 : Utilisation des cookies

Comprendre les cookies Facebook

Les cookies sont de petits fichiers stockés sur votre ordinateur par les sites web que vous visitez. Ils contiennent des informations sur votre activité en ligne, telles que vos identifiants de connexion, vos préférences de navigation et autres données similaires.

Facebook utilise des cookies pour identifier les utilisateurs et gérer leur session en ligne. Ces cookies contiennent des informations précieuses qui peuvent être utilisées pour accéder au compte d’un utilisateur.

Accéder aux cookies

Pour accéder aux cookies stockés par votre navigateur, procédez comme suit :

  1. Ouvrez les paramètres de votre navigateur ou les options de confidentialité.
  2. Recherchez la section ‘Cookies’ ou ‘Données de site web’.
  3. Dans cette section, vous devriez pouvoir afficher et modifier les cookies stockés sur votre ordinateur.

Notez que l’accès aux cookies peut varier en fonction du navigateur utilisé.

Utiliser les cookies pour accéder à un compte Facebook

Il est possible d’utiliser les informations contenues dans les cookies pour accéder à un compte Facebook sans avoir besoin du mot de passe. Cette méthode nécessite toutefois une certaine expertise technique et peut ne pas fonctionner dans tous les cas.

  Le prix du stockage va bientôt s'effondrer avec la ReRAM

Voici comment procéder :

  1. Identifiez le cookie contenant les informations de connexion du compte cible (celui-ci peut généralement être identifié par le préfixe ‘c_user’).
  2. Extrayez les informations pertinentes du cookie, telles que l’ID et le jeton d’accès.
  3. Utilisez ces informations pour accéder au compte en question.
Pirater un compte Facebook avec un outil en ligne >

Méthode 3 : Utilisation d’un keylogger

Un keylogger est un logiciel qui enregistre toutes les frappes effectuées par l’utilisateur sur son clavier. Il existe plusieurs types de keyloggers, certains sont des logiciels indépendants, tandis que d’autres sont intégrés dans des virus ou des chevaux de Troie.

Pour pirater un compte Facebook en utilisant cette méthode, vous devez suivre les étapes ci-dessous :

  1. Trouvez et téléchargez un keylogger fiable et discret.
  2. Installez le keylogger sur le PC de la victime. Vous pouvez le faire à distance si vous avez accès à son ordinateur, ou par le biais d’un email contenant un lien vers le keylogger.
  3. Configurez le keylogger pour qu’il envoie régulièrement les données capturées (comme les identifiants et mots de passe) à une adresse e-mail ou un serveur FTP dont vous avez l’accès.
  4. Attendez que la victime se connecte à son compte Facebook et récupérez les informations de connexion enregistrées par le keylogger.
  5. Utilisez ces informations pour accéder au compte Facebook de la victime.

Veuillez noter que l’utilisation d’un keylogger sans le consentement de la personne concernée est illégale dans de nombreux pays. De plus, cette méthode peut être facilement détectée par un logiciel antivirus ou anti-malware.

Méthode 4 : Le phishing

Le phishing est une technique très répandue pour pirater des comptes en ligne, y compris les comptes Facebook. Elle consiste à créer une page Web qui ressemble à s’y méprendre à la page de connexion officielle de Facebook et à inciter la victime à saisir ses identifiants sur cette fausse page. Voici comment procéder :

  1. Créez une page Web qui imite l’apparence de la page de connexion de Facebook. Vous pouvez trouver de nombreux modèles prêts à l’emploi sur Internet.
  2. Hébergez cette fausse page sur un serveur web. Il est préférable de choisir un hébergeur gratuit et anonyme pour éviter d’être retracé.
  3. Configurez la page de phishing pour qu’elle enregistre les informations de connexion saisies par la victime et vous les envoie par e-mail ou les stocke sur un serveur FTP.
  4. Incitez la victime à visiter la fausse page de connexion en lui envoyant un message convaincant (par exemple, une notification de demande d’amitié, un lien vers une publication intéressante, etc.).
  5. Récupérez les identifiants de connexion de la victime et utilisez-les pour accéder à son compte Facebook.
  Comparatif des meilleurs logiciels espions pour téléphone

Le phishing est également illégal et peut entraîner de graves conséquences juridiques si vous êtes pris en flagrant délit. De plus, cette méthode est moins efficace contre les utilisateurs expérimentés qui sont capables de reconnaître une tentative de phishing.

Pirater un compte Facebook avec un outil en ligne >

Méthode 5 : Réinitialisation du mot de passe

Cette méthode consiste à exploiter la fonction de réinitialisation du mot de passe de Facebook pour prendre le contrôle du compte de la victime.

Voici comment faire :

  1. Rendez-vous sur la page de connexion de Facebook et cliquez sur « Mot de passe oublié ? ».
  2. Entrez l’adresse e-mail, le numéro de téléphone ou le nom d’utilisateur de la victime et cliquez sur « Rechercher ».
  3. Si vous avez accès à l’e-mail ou au téléphone de la victime, choisissez l’option appropriée pour recevoir le code de réinitialisation du mot de passe.
  4. Entrez le code reçu dans la case prévue à cet effet et créez un nouveau mot de passe pour le compte de la victime.
  5. Connectez-vous au compte Facebook de la victime avec le nouveau mot de passe.

Cette méthode présente plusieurs inconvénients : elle nécessite d’avoir accès à l’e-mail ou au téléphone de la victime, et elle informe la victime que son mot de passe a été modifié, ce qui peut l’amener à prendre des mesures pour sécuriser son compte.

Conseils pour se protéger contre le piratage de compte Facebook

Afin de protéger votre compte Facebook contre les techniques de piratage mentionnées ci-dessus, voici quelques conseils à suivre :

  • Mettez à jour régulièrement vos logiciels antivirus et anti-malware pour détecter et bloquer les keyloggers et autres menaces.
  • Utilisez un mot de passe unique et complexe pour votre compte Facebook, ainsi que pour vos comptes e-mail et autres services en ligne. Changez vos mots de passe régulièrement.
  • Faites preuve de prudence lors de la réception d’e-mails ou de messages suspects, en vérifiant toujours l’adresse URL et en ne cliquant pas sur les liens qui vous incitent à vous connecter à votre compte Facebook.
  • Activez l’authentification à deux facteurs sur votre compte Facebook pour ajouter une couche supplémentaire de sécurité.

Au-delà des techniques de piratage évoquées, il est crucial de comprendre que la sécurité en ligne est une responsabilité partagée. Facebook et d’autres plateformes investissent constamment dans la sécurisation de leurs systèmes contre les cyberattaques. Cependant, les utilisateurs doivent également adopter des pratiques sécurisées. Cela inclut la sensibilisation aux tentatives de phishing, l’utilisation de mots de passe forts et uniques pour chaque compte, la mise à jour régulière des logiciels et des systèmes d’exploitation, ainsi que l’activation de méthodes d’authentification à plusieurs facteurs lorsque cela est possible. De plus, il est essentiel de rester informé des dernières menaces et techniques de piratage pour anticiper et se protéger contre les attaques potentielles.

En suivant ces conseils, vous pouvez minimiser les risques que votre compte Facebook soit compromis par des pirates informatiques.