www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions Légales

11 et 12 octobre 2014 Découverte de la place forte d’Épinal

 

Le weekend du 11 et 12 octobre 2014, nous avons organisé une dernière sortie pour clôturer avec nos membres de soutien, la première année de l’association qui a été riche en fortifications et en manifestations. Lors de cette troisième sortie, accessible à toute l’association, nous avons eu le plaisir de retrouver nos membres et de découvrir nos nouveaux adhérents qui portent à 66 le nombre de nos sympathisants depuis le début de l’année.

Le weekend s’est déroulé à Épinal et a permis aux inscrits de découvrir ou de redécouvrir, les fortifications Spinaliennes qui ferment l’autre côté de la trouée de Charmes.

Cette manifestation commença en compagnie de 28 participants le samedi 11 octobre, avec une visite pendant près de deux heures du fort de Dogneville qui est l’une des premières fortifications Séré de Rivières construite à Épinal.

Puis, nous nous sommes dirigés à l’opposer de la place forte, au fort du Bambois, où nous avions préparé un repas insolite à l’intérieur du fort. En quelques minutes, grâce à la forte mobilisation des participants, une des salles du fort, qui avait été nettoyée la veille, était transformée en un lieu convivial pour partager un apéritif et un repas ensemble. Lors de ce repas, nous avons informé nos membres présents de la labellisation de la Mission du Centenaire concernant les différents projets de l’association, site web, expositions et conférences. Nous leurs avons montrés le panneau de présentation de l’association, imprimé pour les journées Européennes du Patrimoine et nous leurs avons présentés la maquette de la future exposition itinérante de 12 panneaux baptisés « La frontière de Fer ».

Après ce repas, nous avons visité le fort pendant près d’une heure où des participants très curieux ont trouvés le deuxième poste optique du Bambois qui communiquait à la mobilisation avec le fort du Roulon. En effet, nos informations avaient placés ce poste de communication sur la traverse abri voisine.

Puis, nous avons repris la route vers le fort du Roulon, où le sympathique propriétaire nous avait préparé un accueil très chaleureux pour nous montrer son fort qui est l’unique fortification de la place forte à posséder un casernement sur deux niveaux.

En fin de journée, nous avons terminé notre programme par la batterie de Sanchey qui est gérée par le comité des fêtes de Sanchey, membre de notre association où une dizaine des membres du comité nous attendaient pour la manœuvre de l’unique pont-levis système Devèze en état de fonctionnement. Ils nous ont ensuite présentés leur batterie et les différents travaux qu’ils ont réalisés pour mettre en valeur ce bel ouvrage pour les différentes manifestations et visites qu’ils organisent toute l’année.

La journée s’est terminée en centre-ville d’Épinal dans un restaurant pour partager un repas avec 20 de nos membres au pied du château.

Le lendemain, dimanche 12 octobre 2014, destination les fortifications de la commune d’Uxegney au nord-ouest d’Epinal, avec un rendez-vous devant le fort de Bois l’Abbé pour la visite de la plus belle fortification non modernisée de la place forte d’Épinal. Ce patrimoine exceptionnel est géré par l’ARFUPE (Association de Restauration des Forts d’Uxegney et de la Place Forte d’Epinal) depuis une vingtaine d’années. Lors de cette visite, nous avons pu découvrir ou redécouvrir cet ouvrage en très bon état de conservation. Dans ce fort, nous avions aussi rendez-vous avec deux journalistes de la presse locale « le journal Vosges Matin » pour une interview concernant la labellisation des projets de l’association par la Mission du Centenaire.

Cette journée s’est prolongée avec le grand frère du fort de Bois l’Abbé, le fort d’Uxegney, avec la visite d’une fortification fortement modernisée qui recevra les dernières technologies à la veille de la Grande Guerre et qui aura la chance de sortir intacte après les deux conflits mondiaux. Le fort très bien conservé est aussi géré par l’ARFUPE depuis 1989 où cette association s’est efforcée de restaurer l’ouvrage tel qu’il pouvait l’être en 1914.

Le midi, après la visite, nous avons partagé un repas tiré du sac au fort en compagnie de l’association du fort Casso qui visitait aussi cet ouvrage et de quelques membres de l’ARFUPE.

Juste après le repas, direction la tourelle Galopin de 155R07 pour voir la manœuvre exceptionnelle de ce cuirassement qui est le seul de ce type à être encore en état de fonctionnement, puis la visite à repris avec la découverte de la cuisine et de l’usine électrique avant de clôturer cette journée.

Ce weekend s’est terminé vers 15h30 après deux jours de visite de six fortifications sur les dix sept que compte la place forte d’Épinal.

Pour l’organisation de cette visite, nous tenions à remercier l’équipe de l’ARFUPE, le comité des Fêtes de Sanchey et les différents propriétaires des ouvrages.

 

Article rédigé par Cédric VAUBOURG, Président de l’association.

Les membres de Fortiff'Séré - L'association Séré de Rivières et de l'association du Fort Casso lors d’une visite commune au fort d’Uxegney. Photo VAUBOURG Cédric

 

Les membres de Fortiff'Séré - L'association Séré de Rivières au fort de Dogneville. Photo VAUBOURG Julie

 

12 - 13 et 14 juillet 2014 Visite de la place de Toul

 

Pour la deuxième fois de l’année, une partie des membres de Fortiff'Séré s’était donné rendez-vous à Toul, pour découvrir ou redécouvrir les fortifications de cette place forte.

Le rendez-vous était donné le samedi matin à la gare de Toul, avec la participation de la Citadelle «association de restauration du fort de Villey-le-Sec» pour une visite des éléments fortifiés du massif de la côte Barine.

Ensuite, après un repas tiré du sac, nous nous sommes dirigés sur le plateau voisin, à la découverte des intervalles entre les forts d’Écrouves et de Bruley, pour voir les différentes batteries, abris de combat, magasins sous roc et casemates cavernes.

Le soir Régis Berger, Président de la Citadelle, nous a fait visiter les remparts de Toul aménagés sous Vauban et modifiés par le Général Séré de Rivières avant une dégustation de gris de Toul.

La soirée s’est terminée dans un des restaurants situé au pied des fortifications autour d’un repas atypique.

Le lendemain, dès l’aube, le propriétaire du fort du Tillot nous avait autorisés à découvrir son fort, avant de se diriger vers l’ensemble fortifié de Villey-le-Sec où nous étions attendus par l’association de la Citadelle qui était chargée du repas. Ce repas avait été préparé spécialement pour nous par un boulanger dans le four à pain du fort.

L’après-midi, toute l’équipe est partie visiter les différents ouvrages du site fortifié en commençant par la batterie sud, puis la batterie nord avec une démonstration de tir de la tourelle de 75R05 avant de prendre le train à voie de 60 pour aller au réduit voir la tourelle Mougin armée de ses deux pièces de 155L et le coffre double armé de ses deux pièces de flanquement. Ce dernier venait d’être complètement restauré par l’association la Citadelle.

Le lundi 14 juillet, jour de fête nationale, nous étions attendus dans la forêt de Villey Saint-Etienne pour découvrir la dernière tourelle de 57 à tir rapide de l’ouvrage Est, l’ouvrage du Bas du Chêne et le fort du Vieux-Canton où l’association Air et Eau de Villey-Saint-Etienne a fait d’importants travaux de restauration pour mettre en valeur l’un des derniers forts du système Séré de Rivières.

L’après-midi, la journée s’est terminée avec la visite du fort de Blénod au sud de Toul où nous avons été accueillis par le propriétaire très sympathique qui a fait d’importants travaux de réparations de l’ouvrage, pour y exercer son activité de Paint-ball.

Juste avant de se quitter, nous avons visité une casemate pour deux mitrailleuses aménagée pendant la grande Guerre entre le fort de Blénod et l’ouvrage de Charmes-la-Côte.

 

Pour l’organisation de cette visite, nous tenions à remercier Régis Berger, les associations de la Citadelle et de Villey Saint Etienne et les différents propriétaires d’ouvrages privés.

 

Article rédigé par Cédric VAUBOURG, Président de l’association.

Photo VAUBOURG Cédric à l’ouvrage Est du vieux Canton

Photo VAUBOURG Cédric lors du repas au fort de Villey-le-Sec

27 août 2014 Visite du fort de Servance

Depuis la création du site internet, nous avons demandé à plusieurs reprises au Ministère de la défense la visite du fort de Servance, pour illustrer à travers nos photos et nos archives ce fort méconnu du grand public qui se trouve sur le rideau défensif de la Haute Moselle.

Nous avons réussi à avoir une autorisation favorable avec une première visite  en septembre 2013, mais le mauvais temps nous a empêché d’effectuer la moindre photo extérieure.

Il a fallu attendre le mercredi 27 août 2014 et un temps plus clément pour visiter ce patrimoine et pour pouvoir effectuer nos clichés pour illustrer le site web et nos futures expositions. Cette sortie de recherche en comité restreint a permis de faire participer quelques-uns de nos membres de soutien.

Article rédigé par Cédric VAUBOURG, Président de l’association.

Photo VAUBOURG Cédric

28 avril 2014 A la découverte de la face cachée des forts de Douaumont et Vaux

 

Article rédigé par Cédric Vaubourg, président de l’association

 

Lors de cette journée, nous avons visité en compagnie de notre guide local Jean-Luc Kaluzko, les parties non visibles au public des forts de Douaumont et de Vaux de la place forte de Verdun, afin d’illustrer au mieux notre site web pour une importante mise à jour de ces deux ouvrages pour le centenaire de la Grande Guerre.

Cette visite nous a permis de découvrir la totalité de ces parties fermées, en dehors du coffre simple de contre escarpe du saillant 4 du fort de Douaumont, la partie sous fossés étant noyée. Notre guide, grand connaisseur de ces deux ouvrages, nous les a décrit et fait découvrir dans les moindres détails.

Nous tenions à remercier tout d’abord notre guide, ainsi que toutes les personnes qui nous ont autorisées à effectuer cette visite, le personnel des deux forts et la Mission Histoire du Conseil Général de la Meuse.

Photo Jean Luc Kaluzko au fort de Douaumont

12 et 13 avril 2014

A la découverte de la Place forte de Paris

 

Article rédigé par VAUBOURG Julie, secrétaire de l’association Fortiff’Séré

 

Cette sortie est la première sortie de groupe réalisée par l’association et donc proposée à tous les membres. Nous nous sommes retrouvés à seize participants venant de toute la France pour visiter trois ouvrages qui protégeaient la capitale de 1875 à 1914.

Le premier ouvrage que nous avons pu visiter est le réduit du trou d’Enfer au sud-ouest de Paris propriété de l’ONF. La visite de cet ouvrage non dénaturé, fut forte intéressante de par ses nombreux vestiges comme sa pompe à eau et son four à pain, et dura près de trois heures en compagnie du responsable des lieux.

Ensuite, nous avons été accueillis au fort de Cormeilles, situé au nord de Paris, par un membre de l’association. Lors de cette visite, nous avons découvert un magnifique fort imposant de par ses façades du casernement très joliment conservées, sa caponnière double à six embrassures et son pont à effacement latéral ayant conservé son mécanisme identique à celui de la batterie sud du fort de Villey le Sec à Toul, à savoir le modèle Ardagt-Pilter.

Le lendemain, un accueil fort agréable nous a été réservé au fort de Villeneuve Saint Georges, au sud-est de Paris, occupé par les Pompiers de Paris, qui s’en servent comme centre d’instruction. Michel TRUTTMANN, membre de notre association, a alors endossé le rôle de guide pour nous faire partager sa passion autour de cet ouvrage qu’il connait parfaitement de par son grade de Colonel des Sapeurs-Pompiers de Paris. La visite, qui a duré plus de deux heures, nous a fait découvrir un ouvrage très bien reconverti par ces nouveaux hôtes, qui ont su mettre en valeur certaines parties du fort telles que l’entrée, la caponnière double, les cours et l’escalier dans le bâtiment officiers, montrant l’architecture très raffinée de ces ouvrages qui protégeaient la capitale.

Pour cette visite, nous tenions à remercier Michel TRUTTMANN pour son aide lors de l’organisation de cette sortie.

Photo VAUBOURG Julie au réduit du Trou d’Enfer

Photo VAUBOURG Julie au fort de Villeneuve-Saint-Georges

14, 15 et 16 février 2014

A l’assaut de la Place forte de Lyon

 

Article rédigé par VAUBOURG Cédric, président de l’association Fortiff’Séré

 

Cette sortie est la première sortie de recherche organisée par l’association où nous avons réussi à faire découvrir à quatorze de nos membres cinq ouvrages de la place forte de Lyon.

Cette place possède encore un grand nombre de forts en bon état et exceptionnels de par leur nombreux vestiges encore en place.

Nous avons commencé ce périple par la visite du fort de Corbas, ouvrage appartenant au Ministère de l’Intérieur dont l’accès est très difficile. Nous avons pu y découvrir la seule tourelle Mougin modèle1876 installée sur cette place. Ce cuirassement possède encore sa machine à vapeur qui est en très bon état de conservation méritant à elle seule le déplacement (voir fort de Corbas).

L’après-midi du 14 février, nous sommes partis à la découverte du fort de Vancia appartenant à la commune de Rillieux la Pape où nous avons été accueillis par deux agents de la Communauté Urbaine. La visite assez courte à travers un fort pris au milieu de la nature a permis à nos membres de faire beaucoup de découverte à travers cet ouvrage qui fut l’un des premiers construits par le Général Séré de Rivières à Lyon après 1874 (Voir fort de Vancia).

Samedi 15 février au matin, notre sympathique guide local Jean François Lièvremont, nous a fait découvrir Lyon et ses fortifications de la première ceinture avec des explications très enrichissantes. Lors de cette promenade de près de trois kms, nous avons visité les extérieurs des forts de Loyasse,  de Vaise et la redoute du fossoyeur.

L’après-midi qui a suivi, nous avons été accueillis au fort du Bruissin par la responsable du centre d’art contemporain où nous avons visité un ouvrage aménagé en musée. Lors de cette visite, nous avons découvert la pompe à eau en très bon état et certaines parties qui sont fermées au public (voir fort du Bruissin).

Dimanche matin, nous avons été accueillis par le Président de l’association du fort de Bron,  André Chavanne,  accompagné de quelques-uns de ces membres pour la visite de leur fort que nous avions déjà visité en 2009 pour illustrer notre site web. Cette visite très agréable a permis de montrer cet ouvrage à nos membres et de découvrir l’important travail réalisé depuis notre dernier passage. En effet, l’association du fort a aménagé un beau musée très illustré, restauré la boulangerie, la prison et d’autres parties du fort.

Lors de cette sortie, nous tenions à remercier Jean Philippe Guichard pour l’organisation des repas du vendredi et samedi soir.

Fort de Corbas Photo Lucas AMMANN

Fort de Corbas Photo Lucas AMMANN

28 et 29 mars 2015 Sortie Alsacienne

 

Le weekend du 28 et 29 mars 2015, nous avons organisé la première sortie de l’année 2015 à la découverte des fortifications Alsaciennes. Lors de cette sortie, nous avons découvert des fortifications allemandes construites après la guerre de 1870 et des fortifications de la ligne Maginot construites pendant l’entre deux guerre dans les années 30.

 

Le samedi matin, avec une quinzaine de participant, nous avons visité le fort Ducrot, construit au nord de la place forte de Strasbourg de 1879 à 1882.

L’après midi, nous avons visité plusieurs éléments de la ligne Maginot avec un ouvrage non terminé le réduit du Hochwald, puis l’abri caverne du Grasersloch et les dessus de l’ouvrage du Schoenenbourg.

 

Le lendemain, retour sur une période de fortifications construites avant le Grande Guerre, avec la visite, le matin, du fort Frère au nord-ouest de la place forte de Strasbourg et l’après midi, le fort de Mutzig à l’ouest de Strasbourg.

Nous tenions à remercier Michel Grasser qui a complètement organisé cette sortie.

 

Article rédigé par Julie VAUBOURG, secrétaire de l’association

Le groupe de passionnés au fort Ducrot. Photo Marc Ammann

 

Le groupe de passionnés au réduit du Hochwald. Photo Marc Ammann

Le groupe de passionnés au fort de Manonviller. Photo Marc Ammann

04 et 05 juillet 2015 Les fortifications d’arrêt de la trouée de Charmes

 

Le weekend du 04 et 05 juillet 2015, nous avons organisé une deuxième sortie qui a permis de faire découvrir les fortifications Séré de Rivières de la trouée de Charmes entre les places fortes de Toul et d’Epinal.

 

Le samedi, nous avons visité toute la journée en compagnie du propriétaire le fort de Manonviller, une importante fortification prise par les allemands en août 1914 après d’importants combats.

Le lendemain matin, nous avons été accueillis par les membres de l’ASPFF (Association de Sauvegarde du Patrimoine Fortifié de Frouard) à la batterie de l’éperon pour découvrir le travail de cette association et revisiter cette fortification.

L’après midi, nous avons fait route sur le gros ouvrage voisin, le fort de Frouard et ses cuirassements dont certains sont les derniers exemplaires existants à ce jour.

Nous tenions à remercier Luc Dumont et les associations du fort de Manonviller et de l’ASPFF pour cette sortie.

 

Article rédigé par Julie VAUBOURG, secrétaire de l’association

 

 

 

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

14 et 15 mai 2016 Assemblée générale et sortie avec les membres sur les fortifications d’Epinal

 

Le weekend du 14 et 15 mai 2016, nous avons organisé en complément de l’assemblée générale, une visite de plusieurs forts sur Epinal.

Le samedi, à 14h30, a eu lieu la première assemblée générale ordinaire de l’association où un discours du Président, Cédric Vaubourg, suivi de ceux de Yannick Villemin, Maire de Girancourt, et ensuite Jacky Fremont de la fondation du Patrimoine ont ouvert les débats.

Ensuite, les différents points du jour ont été évoqués comme la modification des statuts, le rapport moral et financier, les différents projets à venir, tout cela illustrés par un diaporama avec photos et vidéos en musique.

L’assemblée générale s’est clôturée par un pot de l’amitié suivi d’une visite guidée du fort de la Grande Haye où les membres ont pu apprécier les différents travaux réalisés.

Le lendemain, nous avions organisés une visite du fort de Girancourt appartenant à la commune de Girancourt, suivi par une visite du tunnel du Thiéha pour finir par un pique nique et une visite du réduit des Friches.

Nous tenions à remercier Yannick Villemin, Maire de Girancourt, d’avoir assister à l’assemblée générale et pour l’ouverture du fort de sa commune, ainsi que Jacky Fremont et les propriétaires du tunnel du Thiéha et du réduit des Friches.

 

Article rédigé par Julie VAUBOURG, secrétaire de l’association

Une partie des membres au fort de la Grande Haye.

© Marc Ammann

L’assemblée générale le 14 mai 2016. © Marc Ammann

L’assemblée générale le 14 mai 2016. © Marc Ammann

Les membres devant l’entrée de la batterie des Friches. © VAUBOURG Julie

Sortie avec les membres de l’association

24 et 25  septembre 2016 Découverte des fortifications de Belfort et de Montbéliard

 

Après une sortie sur Épinal, lors de l’assemblée générale, nous avons organisé avec l’aide de François Villars, un weekend sur les fortifications des places de Belfort et de Montbéliard.

Le samedi matin, nous avons commencé la journée avec la visite de l’ouvrage intermédiaire de Meroux où nous avons été accueillis chaleureusement par l’association et une partie de l’équipe municipale qui gèrent le site. Cette visite nous a permis de redécouvrir cette fortification où l’association placera son exposition de septembre à novembre 2018.

À la fin de la visite, l’équipe municipale nous a invité à un pot à la mairie, avant de nous montrer le beau travail réalisé par les classes de CM1 et de CM2 sur les fortifications de Belfort.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le fort du Montbart pour y prendre un repas tiré du sac. L’après-midi, François, nous a montré les deux abris bétonnés extérieurs au fort qui ont été construits pendant la Grande Guerre, puis nous avons visité le fort du Montbart et ses parties cachées.

Le soir, avant d’aller au restaurant, nous avons donné une conférence pour la deuxième fois de l’année au fort du Montbart, pour 25 personnes sur le système séré de Rivières et le fort du même nom.

Le dimanche, nous avons visité le fort du bois d’Oye, qui est l’une des fortifications les plus importantes de la place de Belfort en 1914 après le fort de Roppe. Les passionnés ont pu découvrir ou redécouvrir ce fort lors d’une visite qui a duré près de 4 heures. L’après-midi, pour finir la journée, nous avons visité le fort du mont Vaudois et constaté le travail de restauration fait en quelques années par l’association qui gère le site. Ce fort, en pleins travaux en 1914, montre parfaitement les chantiers titanesques qui étaient réalisés à cette période pour renforcer les ouvrage.

 

 

 

Article rédigé par Cédric VAUBOURG, Président de l’association

Manœuvre du pont levis du fort du Mont-Vaudois. © VAUBOURG Cédric

Les membres à l’entrée du fort du Bois d’Oye © VAUBOURG Cédric

16 septembre 2016 Visite de la Forteresse du Mont-Agel

 

Depuis de longues années, nous attendions ce moment : visiter la forteresse du Mont-Agel près de Nice, occupé par la base aérienne d’Istres, pour illustrer cette fortification sur notre site web.

Cette visite a pu se dérouler en comité restreint dans cette base stratégique, la veille des Journées du Patrimoine que nous organisions avec le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes au fort de la Drette à Nice.

Nous avons profité de ce moment, pour faire découvrir aux membres guides et serre-files de la Drette, cette fortification qui domine tous les ouvrages de Nice et les principaux points hauts du secteur.

La forteresse du mont-Agel est vraiment particulière de par son entrée hors normes, appelée entrée monumentale et de par son casernement sous-roc à l’épreuve des obus torpille édifié sur deux niveaux.

Nous avons passé un moment inoubliable, accompagné d’un guide passionné et passionnant qui nous a expliqué l’histoire de cet ouvrage surtout pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Vous pourrez découvrir cette forteresse au cours de l’année 2017 sur le site web.

 

Article rédigé par Cédric VAUBOURG, Président de l’association

Les guides et serre-files lors des Journées Européennes du Patrimoine 2016 au fort de la Drette à Nice devant l’entrée monumentale de la forteresse du Mont-Agel © VAUBOURG Cédric