L’ouvrage du Haut-Bois est un ouvrage d’infanterie construit au sud de la place à 440 mètres d’altitude. Sa mission est de contrôler la voie ferrée qui mène à Besançon, la route Belfort à Héricourt et il empêche l’accès à une armée ennemie à l’angle ouest du fort du Bois d’Oye. Il assurent aussi la défense des intervalles entre l’ouvrage du Bas du Mont et les forts du Mont-Vaudois et du Bois d’Oye. Cet ouvrage moderne à la particularité de posséder un abri caverne à 300 mètres en arrière de l’ouvrage qui est relier par une galerie

L’ouvrage sera complètement ferrailler comme les autres ouvrages de la place pendant la deuxième guerre mondiale.

Aujourd’hui l’ouvrage appartient à la commune de Banvillars, qui confie sa gestion à un club de naturistes. Accès interdit sans autorisation

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Programme 1900

Coût des travaux 306 000 Fr or

 

Cuirassements supplémentaires

rajoutés en 1907 au projet de 1900

 

Projets 1911-1914

Le plan du fort en 1914

Projets de modernisations

Modernisations

Armement du fort et cuirassements installés entre 1886 et 1914

1912

1914

Zone de Texte: Pièces de rempart
Fort et batteries annexe
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Défense des fossés
Zone de Texte: Nombre de pièces
Zone de Texte: 5
Zone de Texte: 5

1903

Pas de flanquement des fossés la défenses des abords

s’effectue aux fusils ou à la mitrailleuse

Zone de Texte: 8

1906

Zone de Texte: 8

· 1888-1891 Construction d’un abri caverne à l’extérieur de l’ouvrage de 247 place

· 1908-1910  Construction d’une casemate de Bourges équipée d’un observatoire cuirassé et d’une galerie de liaison avec l’abri caverne

· 1908-1910 Installation de deux observatoires cuirassés et d’une tourelle de 75 R 05 qui sera prête à tirer le 25 janvier 1910

· 1909-1910 Installation d’une tourelle de mitrailleuses qui sera prête à tirer le 25 avril 1910

· 1908 - 1914 Connexion au réseau électrique et installation de l’éclairage et d’une ventilation électrique pour les casernements.

· 1908-1914 Construction d’un retranchement d’infanterie blindé à l’extérieur de l’ouvrage

· Construction d’une casemate de Bourges et d’un magasin à munitions.

· Installation d’un observatoire cuirassé et d’une tourelle de 75 R 05

 

· Installation de 2 observatoire cuirassé et d’1 tourelle de mitrailleuses

· Construction d’une galerie de liaison de l’ouvrage avec l’abri caverne.

 

· Construction d’une boulangerie à l’épreuve et de communications à l’épreuve vers les blocs de combats

· 1889-1890

 

· 1 poste d’infanterie

· 15 artilleurs

 

· Pas de magasin à poudre

· Pas de magasin aux cartouches

· Pas de boulangerie, le pain proviens de la place

· 1 puits de 47,9 m3/mois

· 1 pont à levis à bascule en dessous

 

· Aucune

· Avec les autres ouvrages de la place

Dates de construction

 

Effectif  de l’ouvrage

 

 

Capacité du magasin à poudre

Capacité du magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

Pont de l’entrée principale

 

Communication liaison optique avec

Communication télégraphe électrique

Capacité du casernement à l’épreuve en 1914

39 places couchées et 104 places assise dans l’ouvrage

220 places couchées et 27 places assises dans l’abri caverne à l’extérieur de l’ouvrage.

Capacité du casernement de paix en 1914

5 places couchées dans le corps de garde extérieur  dans l’ouvrage

1908

Zone de Texte: 8