www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

La batterie et la casemate  de rupture

La batterie de rupture est une batterie d’artillerie côtière, implantée à moins de 2,5 km d’un point de passage obligé pour les navires à fort tonnage qui auraient échappés aux batteries de bombardement.

Cette batterie est très souvent armée d’une pièce d’artillerie de gros calibre du type 32 C  utilisée lors de la dernière phase de défense, dans un secteur peu ouvert pour tirer de plein fouet et à courte distance sur les navires au niveau de la ligne de flottaison.

 

Ces batteries sont souvent masquées aux vues du large en les plaçant dans un rentrant de la côte ou en utilisant un masque naturel ou artificiel. Elles sont généralement à l’air libre.

 

Dans le cas où le défilement serait impossible à réaliser, ces batteries sont aménagées sous casemates à l’épreuve afin qu’elles soient intactes au moment du besoin. Elles sont dans ce cas appelées casemates de rupture.

Pour cela, on prévoit 2 types de casemate à l’épreuve :

· Les casemates de rupture cavernes sous roc sont les casemates les plus économiques qui ne peuvent être construites que si la configuration du terrain le permet. Ces casemates creusées dans la roche possèdent une chambre de tir de 5 à 7 mètres de large sur 11 mètres de long protégée par un mur de masque de 3 mètres d’épaisseur précédé d’une visière taillée dans le roc. Les munitions sont placées dans un magasin près des chambres de tir.

· Les casemates de rupture bétonnées sont des casemates rectangulaires de 5 mètres de large et de 11 mètres de long qui possèdent un mur de façade exposé au coup direct de 5 mètres d’épaisseur, 4 mètres pour les murs latéraux et 1m80 de béton armé à 2m50 de béton spécial pour la dalle de toiture. Les munitions de ces casemates sont aussi placées près des chambres de tir.

 

 

 

 

 

Les casemates de rupture bétonnées du fort de Chavagnac à Cherbourg.

Cliché VAUBOURG Cédric

L’intérieur de la casemate de rupture bétonnée du fort de Chavagnac à Cherbourg.

Cliché VAUBOURG Cédric

L’arrière des casemates de rupture bétonnées du fort de Chavagnac à Cherbourg. Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate de rupture sous roc du fort de Cornouaille à Brest. Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate de rupture sous roc du fort de Cornouaille à Brest. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de l’embrasure de la casemate de rupture sous roc du fort de Cornouaille à Brest.

Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate de rupture sous roc du fort de Cornouaille à Brest. Cliché VAUBOURG Cédric

Rectangle à coins arrondis: Haut de page