Après la crise de l’obus torpille en 1885, on installe dans la majorité des places fortes des magasins à poudre extérieurs qui servent à décentraliser les munitions des forts et à stocker les munitions des batteries d’artillerie. En 1914, il existe trois modèles de magasins extérieurs qui sont placés par ordre croissant d’importance en munitions( magasins centraux, magasins de secteur et dépôts intermédiaire). Le tout est relié au réseau militaire de voie de 60 dans les 4 places de l’Est (Verdun, Toul, Epinal et Belfort) ou aux chemins stratégiques dans les autres places afin de faciliter le transport des munitions.

 

Les magasins à poudre centraux

 

Les magasins centraux se situent aux abords de la place dans ce que l’on appelle « le noyau central », pour qu'ils soient le plus possible à l’abri des bombardements. Ils contiennent tout l’approvisionnement de la place et ils sont équipés de plusieurs locaux pour confectionner et stocker les munitions.

 

En 1914, il existe deux types de magasins centraux:

 

Les magasins centraux en maçonnerie sont des magasins à poudre modèle 1874 identiques à ceux des forts construits avant 1885. Ils permettaient de stocker la poudre noire du noyau central avant la crise d l’obus torpille.

Après cette crise, ces magasins sont utilisés uniquement en temps de paix, car les munitions sont transférées à la mobilisation dans des magasins à poudre sous roc pour éviter tout accident en cas de bombardements.

 

Les magasins à poudre sous roc sont construits après la crise de l’obus torpille afin d’abriter tous les types de munitions que la place à besoin. Ces magasins possèdent deux parties :

· Un baraquement du temps de paix ayant des logements pour les soldats du magasin, des ateliers de chargement et de confection ainsi que plusieurs locaux de stockage.

· Une partie sous roc utilisée en temps de guerre qui est creusée à une dizaine de mètres de profondeur. Elle se compose de plusieurs chambres de stockage, d’ateliers de chargement, de confection et d’un corps de garde qui loge les soldats assurant la surveillance du magasin

Plan d’un magasin à poudre du temps de paix

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

· Accueil

· Le Système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les différents types de fortifications

· Les forts de 1870 à 1885

· La crise de l’obus Torpille

· Les forts de 1885 à 1914

· Les différents éléments qui composent un fort

· L’entrée des ouvrages

· L’entrée de guerre

· Les fossés

· Les réseaux de fils de fer

· Les caponnières

· Les coffres de contrescarpe

· Les casernements

· Les escaliers

· Les casernements bétonnés

· Les renforcements des forts

· Les chambrées

· La cuisine

· La boulangerie

· Puits et citernes

· Les latrines et les lavoirs

· L’éclairage des forts

· L’usine électrique

· Les postes optiques

· Le chauffage et la ventilation

· Les magasins à poudre

· Les magasins aux cartouches

· Les magasins sous roc

· Les traverses abris

· Les abris de rempart

· Les parapets d’infanterie

· Les masques d’infanterie blindés

· Les cuirassements et casemates

· Les batteries d’artillerie

· Les batteries côtières

· Les batteries cuirassées

· Les ouvrages d’infanterie

· Les abris cavernes

· Les abris de combat

· Les magasins centraux

· Les magasins de secteur

· Les magasins intermédiaires

· La voie de 60

· Les forts de 1914 à 1918

· Les travaux de 17

· Les galeries de 17

· Les Cloches Pamart

· L’artillerie de 1874 à 1914

· Les mitrailleuses

· Les pièces d’artillerie terrestre

· Les pièces d’artillerie côtière

· Cuirassements et Casemates

· Les casemates d’artillerie cuirassées

· Les tourelles tournantes

· Les tourelles à éclipses

· Les casemates d’artillerie

· Les observatoires

· La cloche Pamart

· Les forts de France

· L’armée Française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Attention

Les magasins à poudre centraux

Plan d’un magasin à poudre sous roc

Photos d’un magasin centraux du temps de paix

Le vestibule du magasin à poudre central de la Cense Billot à Epinal

Cliché VAUBOURG Cédric

La chambre de stockage  du magasin à poudre central de la Cense Billot à Epinal Cliché VAUBOURG Cédric

La chambre de stockage  du magasin à poudre central de la Cense Billot à Epinal Cliché VAUBOURG Cédric

La chambre des lampes du magasin à poudre central de la Cense Billot à Epinal

Cliché VAUBOU RG Cédric

L’entrée du magasin à poudre central de la Cense Billot à Epinal Cliché VAUBOURG Cédric

Photos de magasins centraux sous roc

Une galerie du magasin à poudre central de Bois le Duc à Epinal Cliché VAUBOURG Cédric

Une chambre de stockage du magasin à poudre central de Bois le Duc à Epinal Cliché VAUBOURG Cédric

Le  magasin à poudre central de Chantraine à Epinal

Cliché VAUBOURG Cédric

L’entrée du  magasin à poudre central de Chantraine à Epinal

Cliché VAUBOURG Cédric

Le  magasin à poudre central de la citadelle de Verdun

Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de la grille défensive du magasin à poudre central de Bois le Duc à Epinal

 Cliché VAUBOURG Julie

Détail d’un créneau à lampe du magasin à poudre central de la citadelle de Verdun. Cliché VAUBOURG Cédric

Le  magasin à poudre central de la citadelle de Verdun

Cliché VAUBOURG Cédric

Une chambre de stockage du magasin à poudre central de la citadelle de Verdun. Cliché VAUBOURG Cédric

Rectangle à coins arrondis: Haut de page