www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

· Accueil

· Le Système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les différents types de fortifications

· Les forts de 1870 à 1885

· La crise de l’obus Torpille

· Les forts de 1885 à 1914

· Les différents éléments qui composent un fort

· Les différents éléments extérieur aux forts

· L’entrée des ouvrages

· L’entrée de guerre

· Les fossés

· Les réseaux de fils de fer

· Les caponnières

· Les coffres de contrescarpe

· Les casernements

· Les escaliers

· Les casernements bétonnés

· Les renforcements des forts

· Les chambrées

· La cuisine

· La boulangerie

· Puits et citernes

· Les latrines et les lavoirs

· L’éclairage des forts

· L’usine électrique

· Les postes optiques

· Le chauffage et la ventilation

· Les magasins à poudre

· Les magasins aux cartouches

· Les magasins sous roc

· Les traverses abris

· Les abris de rempart

· Les parapets d’infanterie

· Les masques d’infanterie blindés

· Les cuirassements et casemates

· Les batteries d’artillerie

· Les batteries côtières

· Les batteries cuirassées

· Les ouvrages d’infanterie

· Les abris cavernes

· Les abris de combat

· Les magasins centraux

· Les magasins de secteur

· Les magasins intermédiaires

· La voie de 60

· Les forts de 1914 à 1918

· Les travaux de 17

· Les galeries de 17

· Les Cloches Pamart

· L’artillerie de 1874 à 1914

· Les mitrailleuses

· Les pièces d’artillerie terrestre

· Les pièces d’artillerie côtière

· Cuirassements et Casemates

· Les casemates d’artillerie cuirassées

· Les tourelles tournantes

· Les tourelles à éclipses

· Les casemates d’artillerie

· Les observatoires

· La cloche Pamart

· Les forts de France

· L’armée Française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Attention

Les batteries cuirassées extérieures

La résistance des batteries d’artillerie est calculée en fonction de son rôle, de son armement, de son emplacement et de la configuration du terrain où elle est placée. Les batteries d’artillerie les plus résistantes sont les batteries cuirassées. Leur armement est placé sous tourelles cuirassées et elles possèdent différents locaux pour les servants. Mais ces batteries autonomes sont très couteuses, et leur emplacement doit être justifié.

En 1890, deux batteries cuirassées sont construites avec des cuirassements expérimentaux, elles seront installées dans 1 cas sur 2 à l’emplacement d’ancienne batterie d’artillerie.

A partir de 1900, plusieurs projets prévoyaient d’installer des batteries cuirassées équipées d’une tourelle Galopin de 155L modèle 1890. Mais ce cuirassement très couteux ne sera pas produit en grand nombre et aucune batterie cuirassée en sera équipée. Il faut attendre la mise au point des tourelles Galopin de 155R 07 et des tourelles tournantes de 155C 08 pour prévoir des nouvelles batteries cuirassées moins coûteuses possédant un ou deux cuirassements.

Le choix du nombre de tourelle multiplie le coût de la batterie, mais il multiplie aussi ses performances. Une batterie cuirassée à deux tourelles peut viser plusieurs objectifs en même temps ou concentrer son feu sur la même cible.

Ces batteries, quand elles sont reliées au fort ( fort de Longchamp à Epinal ), annoncent la future structure des ouvrages Maginot de l’entre-deux-guerres.

 

Le plan type des nouvelles batteries cuirassées se compose d’un massif de béton dans lequel on installe deux tourelles Galopin de 155R07 ou 2 tourelles tournantes de 155C08 et un observatoire cuirassé. Des abris et des logements sont aménagés dans le massif de béton entre les deux tourelles souvent sur deux étages pour les servants et les fantassins car ces batteries sont complètement autonomes. Leur casernement possède cuisine, chambrées, citerne, télégraphie et latrines. Les extérieurs de la batterie sont entourés d’un réseau de queues de cochon et de fils de fer, ils sont défendus depuis un parapet d’infanterie.

Dans certains ouvrages, comme au fort de Roppe, on installera des batteries cuirassées plus petites à un étage équipées d’une tourelle de 75 R05, pour étendre l’action de flanquement de l’ouvrage.

 

En 1914, seules 6 batteries cuirassées sont terminées et opérationnelles mais les travaux non terminés venaient de commencer pour la construction de 10 batteries cuirassées.

Inventaire des batteries cuirassée en 1914

Batteries cuirassées en cours de réalisation à la déclaration de guerre

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Places

 fortes

Forts

ou ouvrages

Années de construction

Type et nombre de tourelles et observatoires cuirassés

sur la batterie d’artillerie

Etat Aujourd’hui

Verdun

Fort de Souville

1890-1891

1 tourelle Buissière de gros calibre

sans observatoire cuirassé

La tourelle est toujours dans son puits

elle possède encore 1 tube

Toul

Fort de Lucey

1890-1891

1 tourelle de 155C Montluçon

sans observatoire cuirassé

Ferraillée en 1943 par l’occupant

Belfort

Fort de Roppe

1906-1908

1 tourelle de 75 R05 avec son observatoire cuirassé

Ferraillée en 1943 par l’occupant

Toul

Fort de Lucey

1908-1910

2 tourelles Galopin de 155R07 avec

deux observatoires cuirassés

Ferraillée en 1943 par l’occupant

Epinal

Fort de Longchamp

1910-1912

1 tourelle Galopin de 155R07 avec un observatoire cuirassé

Ferraillée en 1943 par l’occupant

Epinal

Fort de Longchamp

1912-1914

2 tourelles tournantes de 155C sans observatoire cuirassé

Ferraillée en 1943 par l’occupant

Places fortes

Forts ou ouvrages

Type et nombre de tourelles sur la batterie cuirassée

Etat du chantier

Verdun

Fort de Douaumont

2 tourelles tournantes de 155C et

1 tourelle de mitrailleuses

Le chantier est à l’état de fouille

Fort de Douaumont

1 tourelle de 75 R05

Les bétonnages sont terminés mais le cuirassement n’a pas eu le temps d’être installé

Toul

Fort de Villey le Sec

2 tourelles tournantes de 155C

Les bétonnages sont terminés mais les cuirassements n’ont pas eu le temps d’être installé

Epinal

Fort d’Uxegney

2 tourelles Galopin de 155R07

Les travaux allaient commencer en 1915

Fort des Adelphes

2 tourelles Galopin de 155R07

Les travaux allaient commencer en 1915

Belfort

Fort de Roppe

2 tourelles Galopin de 155R07

Les travaux ont bien avancé le rez-de-chaussée est réalisé

Fort du Mont-Rudolphe

2 tourelles tournantes de 155C

Le chantier est à l’état de fouille

Fort de Bessoncourt

2 tourelles tournantes de 155C

Le chantier est à l’état de fouille

Fort du Bois d’Oye

2 tourelles tournantes de 155C

Le chantier est à l’état de fouille