www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Le réseau de fils de fer

 

Après 1885, on installe autour des ouvrages un réseau de fils de fer qui ralentit les assauts de l'infanterie ennemie. Ce réseau se compose de queues de cochon, de fils de fer et de barbelés. Il sera principalement installé autour de tous les ouvrages de la frontière du nord-est et dans quelques forts des Alpes.

· Accueil

· Le Système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les différents types de fortifications

· Les forts de 1870 à 1885

· La crise de l’obus Torpille

· Les forts de 1885 à 1914

· Les différents éléments qui composent un fort

· Les différents éléments extérieur aux forts

· L’entrée des ouvrages

· L’entrée de guerre

· Les fossés

· Les réseaux de fils de fer

· Les caponnières

· Les coffres de contrescarpe

· Les casernements

· Les escaliers

· Les casernements bétonnés

· Les renforcements des forts

· Les chambrées

· La cuisine

· La boulangerie

· Puits et citernes

· Les latrines et les lavoirs

· L’éclairage des forts

· L’usine électrique

· Les postes optiques

· Le chauffage et la ventilation

· Les magasins à poudre

· Les magasins aux cartouches

· Les magasins sous roc

· Les traverses abris

· Les abris de rempart

· Les parapets d’infanterie

· Les masques d’infanterie blindés

· Les cuirassements et casemates

· Les batteries d’artillerie

· Les batteries côtières

· Les batteries cuirassées

· Les ouvrages d’infanterie

· Les abris cavernes

· Les abris de combat

· Les magasins centraux

· Les magasins de secteur

· Les magasins intermédiaires

· La voie de 60

· Les forts de 1914 à 1918

· Les travaux de 17

· Les galeries de 17

· Les Cloches Pamart

· L’artillerie de 1874 à 1914

· Les mitrailleuses

· Les pièces d’artillerie terrestre

· Les pièces d’artillerie côtière

· Cuirassements et Casemates

· Les casemates d’artillerie cuirassées

· Les tourelles tournantes

· Les tourelles à éclipses

· Les casemates d’artillerie

· Les observatoires

· La cloche Pamart

· Les forts de France

· L’armée Française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Attention

Les grilles défensives

 

Les grilles défensives sont installées après la crise de l'obus torpille pour ralentir l'infanterie ennemie. Elles sont étudiées pour être infranchissables et pour résister le plus longtemps possible aux bombardements. Ces grilles sont souvent placées pour protéger l'entrée du fort, le dessus des casemates d'artillerie des fossés (caponnières ou coffres de contre-escarpe) ou pour remplacer le mur d'escarpe.

Réseau de fils de fer autour du fort de Bois l’Abbé à Epinal VAUBOURG Cédric

La grille défensive au dessus de la caponnière de gorge à Epinal VAUBOURG Cédric

Un soleil dans la grille défensive du fort du Mont Chauve d’Aspremont à Nice.

VAUBOURG Julie

Les réseaux de fils de fer et les grilles défensives