Crises d’angoisse : 7 erreurs courantes à éviter

crises d’angoisse

Dans le cadre des temps modernes, qui ne connaissent ni repos ni relâche, nous devons tous faire face à notre part de stress et d’anxiété. L’émergence des crises d’angoisse est une vraie problématique de santé mentale qui peut impacter la qualité de vie. Vous êtes peut-être vous-même concerné par ce trouble anxieux qui s’insinue dans votre quotidien comme un petit vent de panique. Rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité. Au cours de cet article, nous allons dresser la liste des erreurs à éviter pour mieux gérer ces crises d’angoisse.

Erreur n°1: Ignorer les symptômes

Les crises d’angoisses sont souvent précédées par une série de symptômes physiques : augmentation du rythme cardiaque, hyperventilation, sensation d’étouffement… Il est crucial de ne pas ignorer ces signaux d’alarme. L’erreur serait de les considérer comme bénins ou de les associer à d’autres problèmes de santé. C’est la première étape pour comprendre le problème et chercher une solution adaptée.

Erreur n°2: S’isoler

Lorsqu’une crise d’angoisse survient, on peut avoir tendance à vouloir s’isoler pour ne pas déranger son entourage. Cependant, c’est une erreur qui peut aggraver la situation. Il faut partager vos angoisses et vos peurs avec une personne de confiance, cela peut vous aider à vous calmer et à relativiser la situation.

Erreur n°3: Ne pas consulter un professionnel de santé

Souvent, par peur du jugement ou par honte, on néglige l’importance de consulter un professionnel de santé. Or, cela est indispensable pour obtenir un diagnostic clair et mettre en place une stratégie de prise en charge adaptée. Il ne faut pas laisser la peur vous empêcher de demander de l’aide.

  Comprendre le volume de sang dans notre corps

Erreur n°4: Se focaliser sur la crise

Lors dune crise de panique, il est fréquent de se focaliser sur les symptômes et les sensations désagréables. Cette focalisation ne fait qu’aggraver la situation. Il est préférable de détourner son attention vers une activité apaisante, comme la respiration profonde par exemple.

Erreur n°5: Abuser des médicaments

Les médicaments peuvent être utiles pour gérer les crises d’angoisse, mais leur utilisation doit toujours être encadrée par un médecin. L’abus de médicaments peut entraîner des effets secondaires indésirables et créer une dépendance. Il est donc important de ne pas voir les médicaments comme la seule solution à votre angoisse.

Erreur n°6: Adopter des comportements de sécurité

Les comportements de sécurité sont des actions que l’on met en place pour éviter ou contrôler la peur. Par exemple, certains vont éviter certaines situations par crainte de déclencher une crise. Ces comportements peuvent sembler rassurants à court terme, mais à long terme, ils ne font qu’entretenir le trouble anxieux.

Erreur n°7: Ne pas prendre soin de sa santé physique

Il est important de comprendre que le corps et l’esprit sont liés. Une mauvaise hygiène de vie, un manque de sommeil ou une alimentation déséquilibrée peuvent contribuer à l’aggravation des symptômes d’anxiété. Il est donc essentiel de prendre soin de sa santé physique pour mieux gérer les crises d’angoisse.

L’angoisse et le stress sont des sentiments qui nous sont familiers à tous. Cependant, lorsque ces sentiments deviennent intenses au point de provoquer des crises d’angoisse, il est temps de prendre les choses en main. Éviter ces erreurs courantes peut vous aider à mieux gérer votre anxiété. Rappelez-vous, chaque personne est différente et il n’y a pas de solution universelle. Il est nécessaire de chercher ce qui fonctionne pour vous. Et surtout, n’oubliez pas, vous n’êtes pas seul.

FAQ

Quelles sont les erreurs courantes à éviter lors d’une crise d’angoisse?

Il est important d’éviter plusieurs erreurs communes lors d’une crise d’angoisse pour ne pas aggraver la situation. Par exemple, il faut éviter de fuir ou d’éviter systématiquement les situations anxiogènes, car cela peut renforcer la peur à long terme. Aussi, tenter de se distraire à tout prix ou ignorer les symptômes n’est pas conseillé, car cela peut mener à une déconnexion avec ses propres émotions. De plus, l’abus de substances comme l’alcool ou les médicaments pour gérer l’anxiété peut créer une dépendance et empirer les symptômes sur le long terme. Il est également déconseillé de s’auto-critiquer de manière excessive, ce qui peut augmenter le stress et l’anxiété. Enfin, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide ou à consulter un professionnel pour apprendre à gérer les crises d’angoisse efficacement.

  Le jeûne fait-il perdre de la masse musculaire ?

Est-il contre-productif de fuir les situations qui déclenchent des crises d’angoisse?

Oui, il est généralement contre-productif de fuir ou d’éviter les situations qui déclenchent des crises d’angoisse. Cette stratégie peut soulager temporairement, mais à long terme, elle peut renforcer la peur et rendre la situation plus difficile à surmonter. Il est préférable d’apprendre à faire face progressivement à ces situations, souvent avec l’aide d’un thérapeute, pour réduire l’anxiété associée.

Peut-on ignorer les symptômes d’une crise d’angoisse?

Ignorer les symptômes d’une crise d’angoisse n’est pas une stratégie efficace. Il est important de reconnaître et d’accepter ce que l’on ressent pour pouvoir y faire face de manière appropriée. Ignorer les symptômes peut mener à une plus grande détresse émotionnelle et à une déconnexion des signaux du corps, rendant ainsi la gestion des crises future plus complexe.

Comment l’auto-critique peut-elle affecter une crise d’angoisse?

L’auto-critique excessive pendant ou après une crise d’angoisse peut aggraver les sentiments d’anxiété et de stress. Se blâmer pour ses réactions peut créer un cycle négatif d’émotions qui rendent les crises plus intenses et plus fréquentes. Il est important de se traiter avec bienveillance et de reconnaître que faire face à l’anxiété est un processus qui demande du temps et de la patience.

Quel est le risque de recourir à des substances comme l’alcool pour gérer des crises d’angoisse?

Recourir à l’alcool ou à d’autres substances pour gérer des crises d’angoisse peut créer une dépendance et aggraver les symptômes d’anxiété sur le long terme. Bien que ces substances puissent sembler offrir un soulagement temporaire, elles perturbent le fonctionnement cérébral et peuvent mener à des problèmes de santé supplémentaires. Il est plus judicieux de chercher des méthodes de gestion de l’anxiété qui sont saines et durables, comme la thérapie, la relaxation, ou l’exercice physique.